Ouvrir le menu principal

Hosdent
Hosdent
Peinture à l'huile de Freddy Van Daele d'après les textes d'époque pour représenter le village de Hosdent au XVIIIe siècle.
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Liège Province de Liège
Arrondissement Waremme
Commune Braives
Section Latinne
Code postal 4261
Zone téléphonique 019
Géographie
Coordonnées 50° 37′ 07″ nord, 5° 10′ 04″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Liège

Voir sur la carte administrative de Province de Liège
City locator 14.svg
Hosdent

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Hosdent

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Hosdent

Hosdent (en wallon:Hosdin, en latin: Hosdanum) est un hameau belge du village de Latinne en province de Liège dans l'entité de Braives, entre Hannut, Waremme et Huy.

Sommaire

HistoireModifier

Anciennement appelée Hisdin, Hosdain, Hosden, Hesdam,... ce fut une importante seigneurie [1] du XIIIe au XVIIIe siècle sur les bords de la Mehaigne avec son château-manoir, sa chapelle castrale Notre-Dame de Hosden(t), son moulin "banal" à trois roues, sa maison de justice, sa taverne "banale", ses 2 fermes imposantes, ses 23 petites habitations et plus de 250 hectares de champs fertiles. Le blason de la famille de Hosden(t) est depuis le XIIIe siècle "de gueules à trois étriers d'argent aux étrivières d'or et placés 2+1". La devise qui l'accompagne est "Houssedam et tout l'iestrier dou païs".[2].

 
Moulin de Hosdent avant sa rénovation, dessin de Freddy Van Daele

Note historiqueModifier

Dans le "Cartulaire de St-Calixte"[3] publiée en 1886 par Ignace de Coussemaker, la première charte rapporte le testament du Comte Everard [4] et de son épouse Gisèle [5] en faveur de leurs 7 enfants. Le deuxième fils, Bérenger[6] reçoit, entre autres, "curtem nostram Hildinam in Hasbanio cum omnibus que adjacent ei.......".

L'acte se termine par "Actum in comitatu Tarvisiano in corte nostra Musiestro, imperante Domino Ludovico Augusto, anno regni ejus, christo propitio,vicesimo quarto" [7] et est annoté "A° 837" (sic). Mais sur la copie de la charte figure la date 15 juin-16 décembre 867!

 
Charte n°1 de l'abbaye de Cysoing page 1

-Voir également une copie dans "Miraeus/Opera diplomatica et historica/Editio secunda/Tomus primus:A.MIRAEI CODEX/donatio piarum page 19 Caput XV "Testamentum Everardi comitis". - Vu les nombreuses copies et recopies du document durant les siècles, il ne serait pas étonnant que Hisdinam se soit transformé en Hildinam, d'autant plus qu'il s'agit là de deux lettres( "s" et "l") dont la lecture a souvent donné lieu à pas mal d'hésitation dans le déchiffrage des écritures à plusieurs époques. Plusieurs auteurs ont situé le bien sur la Mehaigne. Je ne reprendrai que l'affirmation du savant Brugeois Charles Eugène Imbert qui, dans "Annales de l'Université de Louvain-Geographia pagorum Belgii/1818-1819,=Caput IV- Pagus major-Hasbannia-page 119, note quil ne peut s'agir que de "l'actuel HESDAM-sur-MEHAIGNE", donc, pour notre époque, HOSDENT-sur-MEHAIGNE. La date de la première citation pour Hosdent passerait donc avantageusement de 1208 à 837 (ou plutôt 867 [8]).

DescriptionModifier

Aujourd'hui, Hosdent a toujours ses 2 grandes fermes, ses champs toujours fertiles à souhait et aussi sa maison de justice restaurée, son moulin réhabilité, une nouvelle chapelle N-D de Banneux, une taverne, 115 maisons (dont quelques-unes très anciennes) pour un peu plus de 300 habitants. En 2012, il fut baptisé le village du saule grâce à l'aménagement de sa zone aquatique didactique autour de son Vieux Moulin et de son ancienne Cour de Justice. C'est l'association M.M.E.R. qui gère tout le complexe.

RéférencesModifier

  1. À l'origine cet écrin boisé était un cadeau des successeurs de Charlemagne aux moines allemands de Saint-Cornil, qui n'en firent rien pendant trois siècles et qui finirent par le donner au Comte de Namur, qui ne sut, non plus, qu'en faire. Nicolas Badin s'y intéressa et l'acquit. Nous étions alors au XIIIe siècle, en pleine féodalité. Il fallut cent nouvelles années à "Colas"et à ses descendants, forts et courageux, pour transformer le paysage et faire fructifier les hectares de champs. Un village s'établit dans ce val protégé, un pont fut jeté sur la rivière. Pour leurs Seigneurs, les manants bâtirent sur une rive un château-ferme avec sa chapelle et sur l'autre un moulin, une taverne , une autre exploitation et une maison de justice pour défendre leurs droits. Ainsi était né Hosdent-sur-Mehaigne, seigneurie à part entière, principauté indépendante dans la Principauté! Elle devait prendre fin, comme toutes les autres, pendant la décade révolutionnaire de 1790, son château et sa chapelle furent abandonnés par les seigneurs, puis détruits et anéantis...
  2. En 1255 , un Nicolas Badin de Hosden « fiancé » à Marie de Fumal-(elle-même amoureuse du Seigneur de Fallais Richard de Beaufort!)- sévissait déjà à Hosdent et les de Hosdent y régnèrent jusqu'à la mort sans enfant de Charles de Hosden en 1624. La Seigneurie passa alors à la marâtre de ce dernier, Antoinette d'Oyembrugge de Duras, qui la céda au fils de sa fille Ermelinde de Hosdent , Eustache de Salmier. Elle resta dans cette famille jusqu'en 1732, où elle fut partagée entre les successeurs: de Maulde de la Buissière-(France)pour 3/4 et de Spontin de Beaufort-(Namur) pour 1/4, jusqu'à sa disparition vers 1790, supprimée comme toutes les autres par la REVOLUTION....
  3. Le cartulaire original et les plus anciennes copies ont disparu. Cette abbaye, devenue "Cysoing", est située dans la région de Lille et a été fondée par ce même Everard en 837
  4. Évrard de Frioul, né vers 805-810 et mort 866-69 est un personnage très important de l'empire Carolingien. Il fut nommé duc de Frioul par l'empereur Lothaire et sacré saint après sa mort. Il fut le fondateur de l'Abbaye de Saint-Calixte à Cysoing (Lille). Il fut marié à Gisèle († 874), fille de Louis le Pieux, avec qui il eut 10 enfants
  5. Fille de Louis le Pieux, le fils unique de Charlemagne
  6. Bérenger deviendra roi d'Italie et empereur des Romains
  7. Louis Auguste II le Jeune roi de Germanie dès 843
  8. Gisèle, fille de Louis-le-Pieux et de Judith de Bavière, est née en 819 et a épousé en 839 Everard de Frioul (805/810-866/869). La 24e année du règne de Louis II est 867 et le testament d'Everard/Gisèle doit donc porter la date de 867 et non 837!

GalerieModifier

BibliographieModifier

  • Hosdent,un Château,une Seigneurie par Pierre-Jean Claeys-Vie Archéologique-N°41-1994.
  • Hosdanum-supra-Mehannam /1998 par Freddy (Alfred) Van Daele,auteur-éditeur-A La Source-4261 Hosdent.
  • Hosdent-et-la...Mer/2001 par Freddy (Alfred) Van Daele,auteur-éditeur-A La Source-4261 Hosdent.
  • Tu dors, meunier?/2003 par Freddy (Alfred) Van Daele,auteur-éditeur-A La Source-4261 Hosdent.

Liens externesModifier