Hippolyte Terray de Rozières

préfet français

Claude Hippolyte Terray, comte de Rozières (alias Rosières), né le à Paris et décédé à Chambéry (Savoie) le (inhumé au cimetière de Picpus), est un administrateur français

Hippolyte Terray de Rozières
Fonction
Préfet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
ChambéryVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activité
AdministrateurVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Autres informations
Propriétaire de
Distinction

BiographieModifier

Hippolyte Terray de Rozières était le fils d'Antoine Terray et de Marie-Nicolle Perreney de Grosbois.

Après avoir été élève au collège Duplessis, il émigra à Leipzig puis en Angleterre pendant la Révolution puis put rentrer en France vers 1796. Il était héritier du Château de La Motte-Tilly.

A la première Restauration, en juin 1814, Il est nommé préfet de la Côte-d'Or (1815) et quitte Dijon le 17 mars 1815, lorsque Louis XVIII se retire à Gand.

Resté à l'écart pendant les cent-jours, il est nommé en février 1816 préfet du Loir-et-Cher, jusqu'en février 1819. Il quitte alors l'administration préfectorale[1].

Mariages et descendanceModifier

Terray de Rozières contracta 3 mariages successifs :

  1. En 1800, avec Claire Marie Morel de Vindé (vers 1781-1806), fille de Charles Gilbert Morel, vicomte de Vindé et de Marie Choppin d'Arnouville, dont quatre enfants ;
  2. En 1811, avec Marie Léontine d'Ainval de Braches (1787-1839), dont deux enfants ;
  3. En 1843 avec Adèle de Maistre (17871862), fille de Joseph, comte de Maistre.( Sans postérité).

Dont :

  • Béatrix Terray (1800-1846), mariée en 1821 avec Louis Godart de Belbeuf, marquis de Belbeuf, magistrat, pair de France (1791-1872), dont postérité ;
  • Charles Terray, vicomte de Morel Vindé, magistrat (1802-1866), marié en 1839 avec Louisa Rouen des Mallets (1814-1893), dont postérité ;
  • Elisabeth Terray (1804-1863), mariée en 1825 avec Antoine des Monstiers Mérinville, diplomate (1790-1867), dont postérité : leur fille épouse Melchior de Vogüé ;
  • Christine Terray (1805-1872), mariée en 1825 avec Léonce Pandin de Narcillac (1798-1856), dont postérité ;
  • Ernestine Terray (1812-1891), mariée en 1833 avec Olivier de Sesmaisons (1807-1874), dont postérité ;
  • Emmanuel Terray (1813 - ), marié en 1842 avec Gabrielle du Puget de Barbentane (1822-1907), dont postérité.

DistinctionModifier

AnnexesModifier

Lien interneModifier

SourceModifier

RéférenceModifier

  1. Collectif, Les préfets du 11 ventôse an VIII au 4 septembre 1870, Paris, Archives Nationales, , 411 p. (ISBN 2-86000-064-X), p. 284