Gustave de Hesse-Hombourg

prince allemand

Gustave de Hesse-Hombourg (, Hombourg, Hombourg) est landgrave de Hesse-Hombourg de 1846 à sa mort.

BiographieModifier

Carrière militaireModifier

Gustave est le septième fils du landgrave Frédéric V de Hesse-Hombourg et de son épouse Caroline de Hesse-Darmstadt.

À dix-sept ans, Gustave de Hesse-Homburg entame une carrière militaire dans l'armée suédoise. Après l'assassinat du roi Gustave III de Suède, il rentre en Hesse-Hombourg.[Contradiction] Son frère aîné Frédéric VI servait dans l'armée autrichienne, et Gustave l'y rejoint. Il combat dans le Bade, le Wurtemberg et la Basse-Autriche. En 1801, il est promu au grade de commandant et entre dans les chevau-légers en 1805. Il se distingue lors de la retraite de l'archiduc Charles de Habsbourg-Teschen et, le , il est promu lieutenant-colonel. De 1805 à 1809 il est en garnison en Hongrie, puis entre aux Kürassieren-Hohenzollern et dont il est nommé commandant. Il participe aux batailles d'Aspern et de Wagram. Pour sa bravoure, il est décoré de l'ordre militaire de Marie-Thérèse. Après la débâcle napoléonienne en Russie, il participe à la bataille de Leipzig, puis à la campagne de France lors des Cent-Jours. Après 1815, il devient brigadier en Transylvanie et quitte l'armée en 1827 avec le grade de maréchal de camp.

RègneModifier

En 1840, son frère, le landgrave Philippe, est nommé gouverneur de la forteresse de Mayence, et Gustave assure officiellement les responsabilités de souverain de la Hesse-Hombourg à sa place. Philippe meurt sans descendance en 1846 et Gustave lui succède.

Les révolutions de 1848 eut des répercussions sur le petit État de la Hesse-Hombourg : les citoyens réclament une constitution pour leur pays. Gustave promet d'accéder à leur requête, mais il meurt en septembre de la même année. Son fils unique Frédéric, héritier du landgraviat, l'avait précédé dans la mort le , victime d'une grippe (influenza) à Bonn.

Gustave de Hesse-Homburg est inhumé dans la crypte du château de Hombourg. Son frère Ferdinand lui succède.

DescendanceModifier

Le , Gustave épouse sa nièce Louise d'Anhalt-Dessau (), fille du prince héritier Frédéric d'Anhalt-Dessau et d'Amélie de Hesse-Hombourg, sœur aînée de Gustave. Ils ont trois enfants :

Liens externesModifier