Hertta Kuusinen

femme politique finlandaise

Hertta Elina Kuusinen, née le à Luhanka et morte le à Moscou[1], est une femme politique communiste finlandaise.

Hertta Kuusinen
Image dans Infobox.
Hertta Kuusinen avec une délégation soviétique en 1960.
Fonction
Députée à la Diète nationale de Finlande
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Hertta Elina KuusinenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Nouvelle école mixte d'Helsinki (d)
Jyväskylän normaalikoulu (d)
École internationale LénineVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Conjoints
Autres informations
Partis politiques

Elle est membre du comité central (1944-1971) et du bureau politique du Parti communiste de Finlande ; députée au parlement de Finlande, l'Eduskunta (1945-1972). En 1948, Hertta Kuusinen devient la deuxième femme ministre dans l'histoire de la Finlande[2].

BiographieModifier

Hertta Kuusinen est la fille de Saima Pauliina Dahlström et de l'homme politique soviétique Otto Wille Kuusinen, qui a été un dirigeant des communistes finlandais[3].

 
Hertta Kuusinen au 3e congrès du Parti socialiste unifié d'Allemagne (1950).

Hertta Kuusinen part en Union soviétique après son père dans les années 1920. Elle y travaille pour le Komintern à partir de 1922 ; elle est témoin de la montée d'Hitler en Allemagne en 1932-1933[1]. Elle enseigne à l'École internationale Lénine entre 1933 et 1934. Elle retourne en Finlande en 1934 pour travailler au sein du Parti communiste finlandais, déclaré illégal. Elle est arrêtée et emprisonnée pendant plus de dix ans.

Le climat politique en Finlande change après la Seconde Guerre mondiale. Hertta Kuusinen est libérée et est élue aux élections parlementaires de 1945 sur la liste de la Ligue démocratique du peuple finlandais (SKDL)[2]. En 1948, elle est ministre sans portefeuille dans le gouvernement Pekkala, puis temporairement ministre déléguée auprès du Premier ministre[1]. De 1952 à 1958, elle est secrétaire générale du groupe parlementaire SKDL, qui détient 50 des 200 sièges de l'assemblée.

Elle est membre du Parlement jusqu'en 1972[4]. Entre 1969 et 1974, elle est présidente de la Fédération démocratique internationale des femmes[2].

Hertta Kuusinen a été mariée à Tuure Lehén (1923-1933) puis à Yrjö Leino (1945-1950), deux hommes politiques communistes[1].

RéférencesModifier

  1. a b c et d Hertta Kuusinen, sur eduskunta.fi
  2. a b et c Pirkko Kotila, « Hertta Kuusinen - The Red Lady of Finland », Science and Society, vol. 70, no 1, janvier 2006 : 46-71.
  3. Kimmo Rentola, "Finnish communism, O.W. Kuusinen, and their Two Native Countries in Communism, National & International."
  4. Pirkko Kotila, "Hertta Kuusinen - the leading communist woman in Finland in the post-war era" "People of a special mould"?

Liens externesModifier