George Hastings (1er comte de Huntingdon)

George Hastings, 1er comte de Huntingdon (1488-) est un noble anglais.

George Hastings
Biographie
Naissance
Décès
Père
Mère
Mary Hungerford (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Anne Hastings (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Environ Anne Hastings (environ depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Francis Hastings
William Hastings (d)
Dorothea Hastings (d)
Thomas Hastings (d)
Lady Mary Hastings (d)
Henry Hastings (d)
Edward HastingsVoir et modifier les données sur Wikidata

FamilleModifier

George Hastings, né en 1488 à Ashby-de-la-Zouch, est le fils d'Edward Hastings (2e baron Hastings), et de Mary Hungerford, fille et héritière de Sir Thomas Hungerford de Rowden, Wiltshire et d'Anne Percy, fille de Henry Percy (2e comte de Northumberland), et Eleanor Neville, fille de Ralph Neville (1er comte de Westmorland) [1].

CarrièreModifier

Hastings est créé chevalier du Bain en novembre 1501, et hérite du titre de son père entre le 4 et le 15 novembre 1506. En 1513, il sert dans l'armée du roi Henri VIII en France et est présent lorsque Thérouanne et Tournai sont prises par les forces anglaises. Il est présent à la rencontre de 1520 entre Henri VIII et François Ier de France maintenant connue sous le nom de Camp du Drap d'Or et lorsque Charles V, empereur du Saint Empire romain germanique, visite l'Angleterre en 1522 [2].

Il est créé comte de Huntingdon le 8 décembre 1529 [3]. Le même jour, son fils aîné, François, obtient un siège au soi-disant Parlement de la Réforme. En 1536 il commande les forces qui répriment la rébellion appelée le Pèlerinage de Grâce [4].

Huntingdon est un ami proche du roi. Sa femme, Anne, est la maîtresse du roi en 1510, et peut-être jusqu'en 1513 [5]. Elle est ensuite poursuivie pour adultère avec un autre ami de son mari, William Compton.

Mariage et descendanceModifier

George Hastings épouse, vers décembre 1509, Anne Stafford, veuve de Sir Walter Herbert (mort le 16 décembre 1507). Elle est la fille d'Henry Stafford (2e duc de Buckingham), et de Catherine Woodville, la fille de Richard Woodville (1er comte Rivers), et de Jacquette de Luxembourg, fille de Pierre de Luxembourg, comte de Saint-Pol [6].

George Hastings et Anne Stafford ont cinq fils et trois filles : [7]

RéférencesModifier

  1. Richardson II 2011, p. 372, 431; Richardson III 2011, p. 343–4.
  2. « George Hastings, 3rd Baron Hastings », Luminarium (consulté le )
  3. Cokayne 1926, p. 654.
  4. Cokayne 1926, p. 655.
  5. Hart 2009, p. 21–29.
  6. Cokayne 1959, p. 738; Richardson IV 2011, p. 82; Dockray 2004.
  7. Richardson II 2011, p. 374.

BibliographieModifier

  • George Edward Cokayne, The Complete Peerage edited by H.A. Doubleday, Duncan Warrand, and Lord Howard de Walden, vol. VI, London, St Catherine Press,
  • Kelly Hart, The Mistresses of Henry VIII, The History Press, (ISBN 978-0-7524-4835-0, lire en ligne)
  • Douglas Richardson, Magna Carta Ancestry: A Study in Colonial and Medieval Families, vol. II, Salt Lake City, 2nd, (ISBN 978-1449966386)
  • Douglas Richardson, Magna Carta Ancestry: A Study in Colonial and Medieval Families, vol. III, Salt Lake City, 2nd, (ISBN 978-1449966393)

Liens externesModifier