Ouvrir le menu principal

Henri le Barbu
Biographie
Ordre religieux Cistercien
Décès
Nantes
Évêque de l’Église catholique
évêque de Nantes
évêque de Vannes
Autres fonctions
Fonction religieuse
Abbé de Prières (1373-1383)
Fonction laïque
Chancelier de Bretagne (1391-1398)

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason Henri le Barbu.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Henri le Barbu, mort le à Nantes, est un prélat breton du XIVe siècle et du début du XVe siècle.

Sommaire

BiographieModifier

FamilleModifier

Henri est le fils de Jan le Barbu, seigneur du Quilliou et de Tromenec, et de Constance, fille d'Henri, seigneur de Penmarc’h[1]. Il eut plusieurs frères dont :

BiographieModifier

Religieux de Cîteaux, puis abbé de Prières depuis 1373 : le dixième abbé de Prières, rompra avec la rigueur cistercienne[3] ; Entré dès 1378 dans l'obédience du pape d'Avignon, il devient nonce en Bretagne en 1380, il est fait évêque de Vannes le et chancelier de Bretagne, de 1391 à 1398[4].

Le , il est nommé à la tête du diocèse de Nantes par l'antipape Benoît XIII. Il reçoit à Nantes saint Vincent Ferrier, lorsque ce célèbre prédicateur se rend en Bretagne. Henri jette en 1409 les fondements du clocher de son église.

RéférencesModifier