Henri Martineau

éditeur français
Henri Martineau
Nom de naissance Henri Martineau
Naissance
Coulonges-sur-l'Autize
Décès (à 75 ans)
Paris
Activité principale
Poète, éditeur de revues littéraires et exégète de Stendhal
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Française
Genres

Henri Martineau, né à Coulonges-sur-l'Autize le et mort à Paris le (à 75 ans), est un critique littéraire et un journaliste français.

Il succède à son père comme médecin en 1907. Conseiller municipal, il siège dans l'opposition au maire. Il fait paraître en 1905 un recueil de poésie chez Léon Clouzot à Niort, Les Vignes Mortes.

Martineau est le créateur de la revue littéraire Le Divan, dont le premier numéro est paru à Coulonges-sur-l'Autize en janvier 1909. Il s'établit libraire et éditeur à Paris en 1921. Il publie et reste directeur de sa revue jusqu'à sa mort.

Il est le promoteur infatigable de Stendhal au XXe siècle, son éditeur et l'un de ses meilleurs spécialistes. Il joua un rôle très similaire au bénéfice de Paul-Jean Toulet. Avec son ami Eugène Marsan, il est également l'un des critiques littéraires de l'Action française et de la Revue critique des idées et des livres.

Un collège porte son nom à Coulonges-sur-l'Autize.

Liens externesModifier