Ouvrir le menu principal
Henri Hajdenberg
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Conseil représentatif des institutions juives de France
-
Président
Congrès Juif européen (en)
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Henri Hajdenberg, né le [1], est un avocat français.

Inscrit au Barreau de Paris[2] en 1970, spécialiste du droit pénal des affaires, il crée son cabinet en 1973[3].

Ashkénaze à la tête du Renouveau juif, il appelle à voter contre la politique proche-orientale de Valéry Giscard d'Estaing, à l'Élection présidentielle française de 1981[4].

De 1995 à 2001, Henri Hajdenberg fut le 8e président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), succédant à Jean Kahn.

En 1998, il critique les propos du président Jacques Chirac à Beyrouth sur un retrait sans condition du Liban et du plateau du Golan par Israël[5].

En janvier 2000, il fut élu président du Congrès juif européen (en), succédant à l’Allemand Ignatz Bubis (de), décédé en août 1999[6]. Il est le frère de Serge Hajdenberg, fondateur de Radio J.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier