Ouvrir le menu principal

Henri Espieux

poète français
Henri Espieux
Nom de naissance Henri Espieux
Alias
Enric Espieut
Naissance
Toulon
Décès
Nîmes
Auteur
Langue d’écriture Occitan

Henri Espieux (Enric Espieut) est un poète et écrivain français d'expression occitane né à Toulon en 1923 et mort à Nîmes en 1971[1].

BiographieModifier

Il passa l'essentiel de sa vie à Paris où il fonda la section locale de l'Institut d'études occitanes.

ŒuvresModifier

  • Telaranha, coll. "Messatges", Institut d'Estudis Occitans/Subervie, Rodez, 1949
  • avec Albert Maquet, Luire dans le noir : poèmes provençaux et wallons, avant-propos de René Nelli, Paris, Seghers, 1954
  • "Cernida de Godolin" in Òc, abril de 1949, p. 31-36
  • Òsca Manòsca !, Tolon-de-la-Mar (Toulon), Obradors de la Poesia Occitana, 1963
  • Istòria d'Occitània, Lavit, Lo libre occitan, 1968
  • Histoire de l'Occitanie, Agen, Cap e Cap, 1970
  • Lo tèmps de nòstre amor, lo tèmps de nòstra libertat, Version française de Jean Revest, IEO, 1972
  • Jòi e jovent, IEO, 1972
Réédition
  • Trobas I (1947-1960) tome 1 des œuvres complètes, éditions Jorn, 2018.
Traduction
  • Denis Saurat, Encaminament catar. Poèmas, Tolosa, Institut d’estudis occitans, 1955 (traduction française Henri Espieux et René Lavaud)

BibliographieModifier

  • Ruth Formanek, "En cèrca de paraula. Quelques réflexions sur la poésie d'Henri Espieux", in Vingt ans de littérature d’expression occitane 1968-1988. Actes du Colloque International (Château de Castries, 25 au 28 octobre 1989), sous la direction de Philippe Gardy et François Pic, Montpellier 1990, 96-101.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier