Ouvrir le menu principal

Hedjet

couronne blanche originaire de la Haute-Égypte au temps de l'Égypte antique
Article général Pour un article plus général, voir Attributs du pharaon.
La couronne Hedjet

La couronne Hedjet « la Blanche, la Brillante » est une couronne blanche originaire de la Haute-Égypte au temps de l'Égypte antique.

Cette couronne, adoptée par les rois de Haute-Égypte, se présente sous la forme d'un bonnet se rétrécissant vers le haut et se terminant par un renflement.

Pour symboliser l'union de la Haute-Égypte et de la Basse-Égypte, le pharaon ceint les deux couronnes à la fois, la couronne rouge du nord, la couronne Decheret, encercle la couronne blanche du sud, la couronne Hedjet, qui semble surgir de la première. Cet emblème porté par le roi est appelé Pschent.

OrigineModifier

Le blanc est la couleur de la Haute-Égypte, placée sous la protection de la déesse vautour Nekhbet, dont l'emblème est la couronne blanche. Le blanc vient de Nekhen, cité d'élection de la Haute-Égypte dans les temps reculés, où la fleur de lys, symbole de pureté, s'épanouissait en abondance.

Autres couronnes de l'Égypte antiqueModifier

Couronnes pharaoniques
 
Horus, le pharaon mythique, couronné du Pschent, Papyrus d'Ani, Nouvel Empire, British Museum
 
Représentation schématique de la couronne blanche.
 
Tête de Sésostris III coiffée de la couronne blanche, Musée du Louvre.
 
Tête d'Amenhotep III coiffée de la couronne blanche, Musée de Louxor.
 
Représentation schématique de la couronne rouge.
 
Statue de Montouhotep II coiffée de la couronne rouge, Musée égyptien du Caire.
 
Amulette figurant la couronne rouge, Musée d'Art du comté de Los Angeles.
 
Représentation schématique de la double couronne Pschent.
 
Tête de Sésostris III couronnée du Pschent, Musée de Louxor.
 
Tête colossale d'Amenhotep III couronnée du Pschent, British Museum.
 
Bas-relief montrant Psammétique Ier couronnée du Pschent. Nécropole thébaine.
 
Statuette du faucon Horus couronné du Pschent, Musée du Louvre.