Ouvrir le menu principal
Khépresh
Ramsès II portant le khépresh durant la bataille de Qadesh (représentation à Abou Simbel).

Le khépresh est l'un des attributs des pharaons de l'Égypte antique.

Il s'agit d'une couronne de victoire de couleur bleue (parfois noire[1]) en forme de bulbe souvent constellée de pois jaunes (ou blancs). Elle apparaît à la fin de la Deuxième Période intermédiaire et a longtemps été assimilée à un casque de guerre (le bleu serait alors la couleur du fer). En fait, il s'agit plus vraisemblablement d'une couronne d'apparat symbolisant le triomphe[2]. Peut-être les pharaons la portaient-ils lors du retour victorieux d'une campagne militaire ou peut-être n'avait-elle qu'une valeur symbolique (celle de la renaissance du pharaon lors de son couronnement). On pense que le khépresh était peut-être en cuir ou en tissu et décoré de disques d'or (les pois jaunes), ou en métal.

Couronnes de l'Égypte antiqueModifier

Notes et référencesModifier

  1. Il s'agit alors peut-être d'une autre couronne
  2. Maurizio Damiano-Appia, L'Égypte, p. 152.