Hedi, un vent de liberté

film de Mohamed Ben Attia, sorti en 2016
Hedi, un vent de liberté
Titre original Inhebbek Hedi
Réalisation Mohamed Ben Attia
Scénario Mohamed Ben Attia
Acteurs principaux
Sociétés de production Nomadis Images
Les Films du Fleuve
Pays d’origine Drapeau de la Tunisie Tunisie
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 88 minutes
Sortie 2016


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hedi, un vent de liberté (arabe : نحبك هادي ou Inhebbek Hedi) est un film dramatique franco-belgo-tunisien réalisé et scénarisé par Mohamed Ben Attia, sorti en 2016.

Le film est présenté en sélection officielle à la Berlinale 2016, où il remporte le Prix du Meilleur premier film et où Majd Mastoura remporte l'Ours d'argent du meilleur acteur[1].

SynopsisModifier

À Kairouan en Tunisie, peu après la révolution de 2011 et le Printemps arabe, Hedi est un jeune homme sage et réservé. Passionné de dessin, il travaille sans enthousiasme comme commercial. Bien que son pays soit en pleine mutation, il reste soumis aux conventions sociales et laisse sa famille prendre les décisions à sa place. Alors que sa mère prépare activement son mariage, son patron l’envoie à Mahdia à la recherche de nouveaux clients. Hedi y rencontre Rim, animatrice dans un hôtel local, femme indépendante dont la liberté le séduit. Pour la première fois, il est tenté de prendre sa vie en main.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Berlinale : l’Ours d’or au documentaire Fuocoammare, tourné à Lampedusa », sur lemonde.fr, (consulté le )

Liens externesModifier