Hartmann de Saint-Gall

Hartmann de Saint-Gall
Fonction
Abbé
Biographie
Décès
Activité
Autres informations
Ordre religieux

Hartmann (* avant 825- † ) a été élu abbé de Saint-Gall en 922.

MandatModifier

Il a succédé à l'abbé Salomon III de Constance après une année d'interrègne. Il apparaît déjà dans le registre monastique en tant que diacre en 895. En 897, il apparaît comme un commis aux documents, de 910 à 912 quatre fois comme Camerarius et en 920 comme Preepositus. Son temps en tant qu'abbé n'est documenté que dans un document daté de façon inexacte. Dans une liste abrégée, son mandat est enregistré à trois ans et quatre mois.

ActesModifier

Ekkehart, abbé et chroniqueur majeur plus tardif du monastère, a écrit que Hartmann avait pris soin de la vie monastique ainsi que de la vie culturelle du monastère. Il se serait également bien occupé de l'école er du chœur. Néanmoins, il aurait négligé la partie administrative de sa charge ainsi que la partie foncière. L'abbaye se retrouva lésée par cette négligence[1].

Il est considéré comme l'auteur d'une chronique aujourd'hui perdue[2]. Des hymnes d'un auteur du même nom existent mais il ne s'agirait pas du même Hartmann.

LittératureModifier

Notes et référencesModifier

  1. Anton Gössi: Kurzbiographien der Äbte. In: Johannes Duft, Anton Gössi, Werner Vogler (Hrsg.): Die Abtei St. Gallen. St. Gallen 1986, (ISBN 3-906616-15-0), S. 112.
  2. « Hartmann », sur www.hls-dhs-dss.ch, (consulté le )

Liens externesModifier