Ouvrir le menu principal

Hans Sommer (compositeur)

musicien allemand
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sommer.
Ne pas confondre avec le compositeur et mathématicien allemand Hans Sommer (1837-1922).
Hans Sommer
Description de l'image image manquante.jpg.
Naissance
Berlin (alors Empire allemand)
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemand (d'origine)
Drapeau des États-Unis Américain (naturalisé)
Décès (à 96 ans)
Los Angeles (Californie)
(quartier de Pacific Palisades)
Profession Compositeur et chef d'orchestre
Films notables C'était un musicien
Michel Strogoff
On a tué Sherlock Holmes
La Première Légion

Hans Sommer, né le à Berlin (alors Empire allemand) et mort le à Los Angeles (quartier de Pacific Palisades, Californie), est un compositeur et chef d'orchestre américain d'origine allemande.

Sommaire

BiographieModifier

Hans Sommer étudie notamment à l'Académie de musique de Berlin puis, par l'entremise de Max Reinhardt, entame sa carrière de compositeur et chef d'orchestre au théâtre en 1928, au Großes Schauspielhaus de Berlin.

Au début des années 1930, il intègre l'industrie du cinéma et contribue à des films allemands (le premier étant un court métrage sorti en 1932), ainsi qu'à des films français ou en coproduction.

De cette période européenne, mentionnons C'était un musicien de Maurice Gleize et Friedrich Zelnik (1934), Michel Strogoff de Jacques de Baroncelli et Richard Eichberg (1936), ou encore On a tué Sherlock Holmes de Karl Hartl (1937).

Son épouse étant de confession juive, le couple décide de fuir le nazisme et émigre en 1939 aux États-Unis, où il s'installe définitivement. Durant cette seconde période, Hans Sommer contribue donc à quelques films américains, le dernier comme compositeur étant La Première Légion de Douglas Sirk (1951).

Filmographie partielleModifier

(comme compositeur, sauf mention contraire)

Période européenneModifier

Période américaineModifier

DiscographieModifier

  • Sapphos Gesänge - Elisabeth Kulman, mezzo-soprano ; Bo Skovhus, baryton ; Bamberger Symphoniker et Bayerische Staatsphilharmonie, dir. Sebastian Weigle (mai 2010, SACD Tudor) (OCLC 822589082)
  • Ballades et romances - Sebastian Noack, baryton ; Manuel Lange, piano (juin 2013, Avi-Music) (OCLC 1039695739)
  • Musique de chambre : Quatuor avec piano ; Trio avec piano ; Romance - Hartmut Rohde, alto et Trio Image : Gergana Gergova, violon ; Thomas Kaufmann, violoncelle ; Pavlin Nechev, piano (septembre 2014, SACD Deutschlandradio/Avi-Music) (OCLC 1027739570 et 981898341)
  • Mignons Sehnen, lieder - Constance Heller, mezzo-soprano ; Gerold Huber, piano (2018, Solo Musica) (OCLC 1046682000)

Liens externesModifier