HSV Hambourg

club allemand de handball
HSV Hambourg
Logo du HSV Hambourg
Généralités
Nom complet Handball Sport Verein Hamburg e.V.
Noms précédents SG VfL Bad Schwartau-Lübeck (1999-2002)
Fondation 1999
Couleurs Bleu et blanc
Salle Sporthalle Hamburg (de) (4 144 pl.)
Barclaycard Arena (13 296 places)
Siège Hellgrundweg 50
22525 Hambourg
Championnat actuel Bundesliga
Président Marc Evermann
Entraîneur Torsten Jansen
Site web hamburg-handball.de
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Allemagne (1)
Coupe d'Allemagne (2)
Supercoupe d'Allemagne (4)
International[1] Ligue des Champions (1)
Coupe des coupes (1)

Maillots

Kit left arm whiteshoulders.png
Kit body whiteshoulders.png
Kit right arm whiteshoulders.png
Kit shorts.png


Domicile
Kit left arm whiteshoulders.png
Kit body whiteshoulders.png
Kit right arm whiteshoulders.png
Kit shorts.png


Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Bundesliga 2021-2022
0

Dernière mise à jour : 4 octobre 2021.

Le HSV Hambourg (Handballsportverein Hamburg) est un club allemand de handball basé à Hambourg. Le club a notamment remporté une Ligue des Champions en 2013 et un Championnat d'Allemagne en 2011.

En proie à d'importantes difficultés financières, le club annonce en janvier 2016 qu'il est contraint de quitter le Championnat d'Allemagne en cours de saison[2],[3], n’étant plus en mesure de financer les matchs et les salaires des employés et des joueurs qui sont par conséquent libérés de leurs contrats professionnels. Le club fait son retour dans l'élite allemande lors de la saison 2021-2022.

HistoriqueModifier

Des débuts hésitantsModifier

Le club est fondé en 1999 sous le nom de HSV (Handballsportverein) Lübeck.

Il s'associe alors au VfL Bad Schwartau et devient le SG VfL Bad Schwartau-Lübeck.

En 2002, l'association se dissout et le HSV met le cap sur la ville de Hambourg où il s'associe avec le célèbre club de football local, le Hamburger SV, qui lui permet d'avoir une meilleure exposition marketing, en obtenant notamment le droit d'utiliser le même logo et le même sigle (HSV).

Il porte alors le nom de Handball Sportverein Hamburg.

2002 marque aussi l'arrivée de grands joueurs tels que Bertrand et Guillaume Gille ou le gardien suédois Tomas Svensson.

En 2005, Winfried M. Klimek, directeur du HSV, est soupçonné de détournement de fonds et le club se voit retirer 8 points en championnat et doit s’acquitter d’une amende de 15 000 euros[4].

À l'été 2008, le club adopte le nom officiel de SG HSV Handball et espère pouvoir jouer sous le même nom que le club de football.

Les premiers succèsModifier

Sur le plan sportif, le club connaît ses premiers succès en remportant la Coupe d'Allemagne en 2006, puis la Coupe des vainqueurs de coupe en 2007.

En championnat, il termine 2e en 2006-07 et 3e en 2007-08, soit ses deux meilleures performances, ce qui lui permet de disputer la lucrative Ligue des champions.

Pour sa première participation en 2008, il atteint les demi-finales où il est éliminé d'un seul but sur l'ensemble des deux matches par le futur champion, le BM Ciudad Real (27-34, 32-26).

Les heures de gloireModifier

 
Le HSV Hambourg en 2011

À l'issue de la saison 2010-2011, le HSV met fin à la série de 6 titres consécutifs de champions du THW Kiel, en remportant le titre de champion d'Allemagne, pour la première fois de son histoire. Le titre est acquis dès la 31e journée, après la victoire à domicile contre le VfL Gummersbach (35-30), soit 3 matchs avant la fin de la saison.

Lors de la saison 2012-2013, après s'être qualifié en Ligue des Champions à la suite de sa victoire après prolongations (32-31) lors du tournoi de qualification Wild-card aux dépens de Saint-Raphaël VHB, le club remporte finalement la compétition en venant à bout du THW Kiel, tenant du titre, en demi-finale (39-33) puis du FC Barcelone en finale, après prolongations également (30-29)[5],[6].

Problèmes économiquesModifier

Lors de la saison 2013-2014, fort du plus gros effectif de la Bundesliga avec 18 joueurs professionnels, Martin Schwalb veut tout gagner : la Coupe, la Bundesliga et garder le titre en Ligue des Champions[7].

Et pourtant, battu à domicile par le Frisch Auf Göppingen, le club ne participe pas au Final Four de la coupe d'Allemagne pourtant organisé à domicile. Puis, les Macédoniens du Vardar éliminent le club dès les huitièmes de finale en Ligue des Champions tandis que, distancé en championnat, une nouvelle défaite le à Magdebourg scelle tout espoir de remporter le titre.

Plus grave, d'importants problèmes financiers perturbent le club[8], avec un déficit de près d’un million d’euros dans les caisses du club[9]. Finalement, une semaine après la démission de son président, Andreas Rudolph qui a investi plus de 20 millions d'euros dans le club depuis 2004[10], le club allemand de Hambourg s'est vu refuser une licence pour la saison 2014-2015 par la Ligue allemande de handball (HBL).

Deux semaines plus tard, cette décision est confirmée en appel et le club est relégué en 3.Liga[11].

Finalement, dans un dernier sursaut, le club ayant obtenu gain de cause face à la commission d’arbitrage de la Bundesliga et ayant prouvé sa bonne santé financière et notamment la présence de cinq millions d’euros sur ses comptes, il est finalement autorisé à évoluer en 1re Division[12].

Retrait du championnatModifier

En , après avoir été déclaré insolvable mi- du fait de graves problèmes financiers[13], le club se voit retirer sa licence en Championnat d'Allemagne[14],[2] puis annonce son retrait du Championnat[3] : « Au vu des circonstances actuelles, il n'est plus possible de trouver suffisamment de sponsors ou de mécènes pour financer le reste de la saison », a ainsi indiqué Gideon Böhm, administrateur provisoire du HSV Hambourg. Par conséquent, ce retrait s'accompagne d'une annulation de tous les résultats de l'équipe en championnat et tous les joueurs et le staff sont libérés de leurs contrats professionnels.

La lente remontée depuis la 3. BundesligaModifier

En 2016, le club redémarre dans l'anonymat du Championnat d'Allemagne de troisième division (3. Liga Nord). En 2017, Torsten Jansen, l'ancien enfant terrible du club, est nommé entraîneur tandis que Blaženko Lacković prend le double rôle de joueur et entraineur-adjoint. Le duo permet ainsi à Hambourg d'accéder en 2018 à la deuxième division. En 2021, le club termine champion de 2. Bundesliga (en) et retrouve ainsi la 1. Bundesliga.

Le renouveau dans l'éliteModifier

Le club fait son retour dans l'élite allemande lors de la saison 2021-2022[15]. De grosses recrues rejoignent l'équipe[15] : le gardien de but international Johannes Bitter, de retour au club après 5 ans au TVB 1898 Stuttgart, l'ailier gauche danois Casper Ulrich Mortensen et le pivot allemand Manuel Späth (de).

PalmarèsModifier

Palmarès du HSV Hambourg
Compétitions internationales Compétitions nationales

Parcours détailléModifier

Saison Compétitions nationales Compétitions internationales
Niv. Rang Coupe Supercoupe Coupes d'Europe* Mondial
2002-2003 1 8e 3e tour N.Q. N.Q. N.Q.
2003-2004 1 5e Finale Vainqueur N.Q. pas de compétition
2004-2005 1 9e Cinquième tour N.Q. C2 : 1/4 de finale
2005-2006 1 10e Vainqueur Vainqueur N.Q.
2006-2007 1 2e 4 N.Q. C2 : Vainqueur
2007-2008 1 3e Finaliste Finaliste C1 : Demi-finale N.Q.
2008-2009 1 2e ? Vainqueur C1 : Demi-finale pas de compétition
2009-2010 1 2e Vainqueur Vainqueur C1 : 1/4 de finale
2010-2011 1 Champion 1/8 de finale Finaliste C1 : 3e place N.Q.
2011-2012 1 4e Demi-finale N.Q. C1 : 1/8 de finale N.Q.
2012-2013 1 5e Demi-finale N.Q. C1 : Vainqueur N.Q.
2013-2014 1 4e 1/4 de finale N.Q. C1 : 1/8 de finale Finale
2014-2015 1 9e 2e tour N.Q. C3 : finaliste -
2015-2016 1 Disqualifié 1er tour N.Q. N.Q. N.Q.
2016-2017 3 ? N.Q. N.Q. N.Q. N.Q.
2017-2018 3 1er (Poule Nord) 1er tour N.Q. N.Q. N.Q.
2018-2019 2 12e 1er tour N.Q. N.Q. N.Q.
2019-2020 2 8e 1er tour N.Q. N.Q. N.Q.
2020-2021 2 1er pas de compétition N.Q. N.Q. N.Q.
2021-2022 1 en cours en cours N.Q. N.Q. N.Q.
* Légende : C1=Ligue des champions ; C2=Coupe des vainqueurs de coupe ; C3= Coupe de l'EHF.

Personnalités liées au clubModifier

Effectif actuelModifier

Effectif de la saison 2021-2022
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat. Nom Date de naissance Taille Poids Sélection Au club depuis
1 GB   Bitter, JohannesJohannes Bitter 14 501  (39 ans) 2,05 m 105 kg   Allemagne 2021
12 GB   Vortmann, JensJens Vortmann 12 524  (34 ans) 1,95 m 98 kg - 2021
16 GB   Maier, JonasJonas Maier 10 146  (27 ans) 1,89 m 84 kg - 2020
2 ALG   Schimmelbauer, TobiasTobias Schimmelbauer 12 533  (34 ans) 1,99 m 104 kg - 2019
6 ALG   Mortensen, Casper UlrichCasper Ulrich Mortensen 11 636  (31 ans) 1,90 m 93 kg   Danemark 2021
7 DC   Tissier, LeifLeif Tissier 7 981  (21 ans) 1,83 m 90 kg - 2015
9 P   Späth, ManuelManuel Späth (de) 13 156  (36 ans) 2,00 m 105 kg - 2021
13 P   Weller, NiklasNiklas Weller 10 381  (28 ans) 1,90 m 105 kg - 2015
14 ARG   Ossenkopp, LukasLukas Ossenkopp 10 506  (28 ans) 1,94 m 101 kg - 2016
15 ARG   Axmann, DominikDominik Axmann 8 151  (22 ans) 1,93 m 100 kg - 2015
19 ALG   Gertges, JonasJonas Gertges 8 724  (23 ans) 1,88 m 90 kg - 2019
21 ALD   Andersen, Frederik BoFrederik Bo Andersen 8 354  (22 ans) 1,86 m 90 kg - 2021
22 ARG   Bauer, PhilippPhilipp Bauer 9 193  (25 ans) 1,89 m 94 kg - 2018
23 ARD   Forstbauer, JanJan Forstbauer 10 781  (29 ans) 1,90 m 97 kg - 2016
25 ARG   Wullenweber, FinnFinn Wullenweber 8 746  (23 ans) 1,96 m 97 kg - 2010
27 ALD   Bergemann, ThiesThies Bergemann 9 409  (25 ans) 1,88 m 85 kg - 2018
30 DC   Kleineidam, JanJan Kleineidam 8 365  (22 ans) 1,87 m 97 kg - 2012
33 ARD   Theilinger, NicolaiNicolai Theilinger 10 849  (29 ans) 1,93 m 97 kg - 2021
34 P   Feit, ThoreThore Feit 6 886  (18 ans) 1,90 m 102 kg - 2018
55 ARG   Valioulline, AsatAsat Valioulline 11 375  (31 ans) 2,05 m 104 kg - 2021
Entraîneur(s)

  Torsten Jansen

Entraîneur(s) adjoint(s)

  Blaženko Lacković


Légende
  • P. : Poste
  • Nat. : Nationalité
  •   : Capitaine
  •   : Joueur prêté par un autre club
  •   : Joueur au centre de formation
———

Dernière mise à jour : 4 octobre 2021  

Joueurs célèbresModifier

Parmi les joueurs ayant évolué au club, on trouve :

EntraîneursModifier

La liste des entraîneurs du club depuis 2002 est :

DiversModifier

InfrastructuresModifier

  • La Barclaycard Arena, d'une capacité de 13 296 places, est la salle où évolue le club lors des rencontres importantes.
  • La Sporthalle Hamburg (de), d'une capacité de 4 144 places, est la salle où évolue le club lors des rencontres moins importantes.

MaillotModifier

Depuis l'association avec le club de football du Hambourg SV, le club intégra les couleurs du club à savoir le bleu et le blanc.

Évolution du maillot du HSV Hambourg
 
 
 
 
 
2011-2012 D
 
 
 
 
 
2011-2012 E
 
 
 
 
 
2012-2013 D
 
 
 
 
 
2012-2013 E
 
 
 
 
 
2013-2014 D
 
 
 
 
 
2013-2014 E
 
 
 
 
 
2014-2015 D
 
 
 
 
 
2014-2015 E
 
 
 
 
 
2015-2016 D
 
 
 
 
 
2015-2016 E

Modifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a et b « Hambourg mis à la porte de la Bundesliga », sur handnews.fr, (consulté le )
  3. a et b « Handball : Hambourg, lourdement endetté, doit quitter le championnat allemand », sur eurosport.fr, (consulté le )
  4. « Hamburg : panique à bord ! », sur Handzone.net, (consulté le )
  5. « Finale de la Ligue des champions 2012-2013 », sur Site officiel de la Ligue des champions, (consulté le )
  6. « Hambourg roi du continent Handball », sur handzone.net, (consulté le )
  7. « Hambourg, la fin des illusions », sur handnews.fr, (consulté le )
  8. « Hambourg, de mal en pis », sur handnews.fr, (consulté le )
  9. « La crise est déclarée à Hambourg », sur handnews.fr, (consulté le )
  10. « Hambourg sans licence », sur Sport.fr, (consulté le )
  11. « La Ligue confirme le retrait de licence pour Hambourg », sur handnews.fr, (consulté le )
  12. « Hamburg définitivement maintenu ! », sur handnews.fr, (consulté le )
  13. « Hambourg déclaré insolvable », sur handnews.fr, (consulté le )
  14. (de) « Lizenzentzug für HSV Handball (Retrait de licence pour le HSV Hamboug) », sur handball-bundesliga.de handball-bundesliga.de, (consulté le )
  15. a et b « Hambourg, un promu pas comme les autres », sur Handnews.fr, (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :