Bellone (1807)

navire de la marine française puis de la Royal Navy
(Redirigé depuis HMS Junon (1810))

Bellone
Image illustrative de l’article Bellone (1807)
La Bellone à la bataille de Grand Port
Type Frégate
Classe Consolante (en)
Histoire
A servi dans Pavillon de la Marine du Premier Empire Marine impériale française
Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Lancement 1807
Statut  : capturée par les Anglais
 : démolie à Deptford[1]
Caractéristiques techniques
Longueur 48,75 mètres
Maître-bau 12,2 mètres
Tirant d'eau 5,9 mètres
Déplacement 1 320 tonnes
Propulsion Trois-mâts carré
Caractéristiques militaires
Armement Marine française : 44 canons
Royal Navy : 38 canons

La Bellone est une frégate de classe Consolante (en) construite en 1807 pour la marine française. Capturée par la Royal Navy en 1810, elle y entre en service sous le nom de HMS Junon, avant d'être démolie en 1817.

HistoireModifier

La Bellone quitte Saint-Malo pour l'océan Indien le , sous les ordres du capitaine Guy-Victor Duperré. En août, elle quitte La Réunion pour une patrouille, revenant en janvier 1810 accompagnée de deux prises, la corvette anglaise HMS Victor et la frégate portugaise de 48 canons Minerva. En avril, accompagnée de ses prises, elle quitte l'île pour une autre patrouille, participant ainsi à la bataille de Grand Port.

Le , lors de la capture de l'Île de France par les Anglais, la Bellone l'est aussi. Elle entre alors en service dans la Royal Navy sous le nom de HMS Junon.

Dès 1813, elle retrouve les eaux de l'Atlantique. Le , en compagnie du HMS Tenedos, elle pourchasse la frégate américaine USS Constitution. Celle-ci réussit cependant à s'enfuir vers Marblehead après avoir jeté ses provisions par-dessus bord.

En , elle est démolie à Deptford Dockyard[1].

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (en) J. J. Colledge et Ben Warlow, Ships of the Royal Navy : The Complete Record of all Fighting Ships of the Royal Navy from the 15th Century to the Present, Newbury, Casemate, (1re éd. 1969), 460 p. (ISBN 978-1-935149-07-1), p. 209