HMS Aeneas

sous-marin de la marine royale anglaise

HMS Aeneas
Type Sous-marin
Classe Amphion
Fonction militaire
Histoire
A servi dans Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Commanditaire Royal Navy
Constructeur Cammell Laird
Chantier naval Birkenhead Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Fabrication acier
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Ferraillé en 1974
Équipage
Équipage 61
Caractéristiques techniques
Longueur 85.50 m
Maître-bau 6.80 m
Tirant d'eau 5.12 m
Déplacement 1 385 tonnes en surface
1 620 tonnes en plongée
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 4 300 ch en surface aux Diesel
1 250 ch en plongée aux électriques
Vitesse 18,5 nœuds (34 km/h) en surface
11 nœuds (20 km/h) en plongée
Profondeur 150 m
Caractéristiques militaires
Armement 10 tubes lance-torpilles de 21 pouces (533 mm) (20 torpilles)
1 canon de pont de 4 pouces (102 mm)
1 canon antiaérien Oerlikon de 20 mm
3 mitrailleuses de .303 British (7,7 mm)
Électronique sonar et radar
Rayon d'action 10 500 milles marins (19 446 km) à 11 nœuds en surface)
90 milles marins (167 km) à 3 nœuds en plongée
165 tonnes de carburant
Carrière
Indicatif P427

Le HMS Aeneas[Note 1] (pennant number : P427) était un sous-marin britannique de classe Amphion de la Royal Navy. Il fut construit par Cammell Laird et lancé le [1]. Il a été nommé d’après le héros Énée de la mythologie grecque. Et de fait, son insigne représentait un hoplite grec avec cuirasse, casque, bouclier rond et lance[2].

EngagementsModifier

Le HMS Aeneas a participé à la revue de la flotte pour célébrer le couronnement de la reine Élisabeth II en 1953[3].

Le HMS Aeneas a joué le rôle du sous-marin M1 dans le film de James Bond On ne vit que deux fois (1967).

En 1972, le HMS Aeneas a été embauché par Vickers pour être utilisé dans des essais réussis du système de missile antiaérien lancé par sous-marin (Submarine Launched Airflight Missile - SLAM), un système antiaérien utilisant un groupe de quatre missiles Shorts Blowpipe sur un mât extensible, permettant des attaques contre des avions volant à basse altitude alors que le sous-marin était en immersion périscopique.

Le HMS Aeneas a été démantelé en 1974.

Le , DCNS à l’arsenal du Mourillon a annoncé son intention de concevoir et de construire une arme de défense aérienne à cartouche sous-marine basée sur le Mistral de MBDA. Le concept est basé sur le SLAM britannique, qui était basé sur le Blowpipe développé par Vickers dans les années 1970, et utilisé sur le HMS Aeneas[4].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Dans la marine des forces britanniques, HMS signifie Her Majesty's Ship ou His Majesty's Ship, selon que le monarque anglais est de sexe féminin ou masculin

RéférencesModifier

  1. [1]
  2. (en) I. W. Hillbeck, « Aeneas (P427) », sur RN Subs - Website of the Barrow Submariners Association, (consulté le ).
  3. Souvenir Programme, Coronation Review of the Fleet, Spithead, 15 June 1953, HMSO, Gale and Polden
  4. Janes International Defence Review Vol 45 France revives hard-kill submarine defences, page XIV

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier