Guy Rocher

universitaire et sociologue canadien

Guy Rocher (né le à Berthierville) est un sociologue, professeur et conférencier québécois. À la fin des années 1940 il épouse la dirigeante et jéciste Suzanne Cloutier. Il est posté à Paris pour ses études de philosophie à la Sorbonne.

Il est professeur en sciences sociales au département de sociologie de l'Université de Montréal et chercheur au Centre de recherche en droit public.

Membre de la Commission Parent, il a défendu l'État-providence. Il a aussi participé à la rédaction de la Charte de la langue française, communément appelée loi 101[1].

Le fonds d'archives de Guy Rocher est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[2].

PublicationsModifier

Guy Rocher compte plus d'une centaine de publications.

  • Introduction à la sociologie générale, vol. 3, Montréal (Québec), Canada, Éditions H.M.H., 1968-1969 (ISBN 9782896476497)
  • Talcott Parsons et la sociologie américaine, Paris, France, Presses universitaires de France, , 238 p. (ISBN 978-2130320623)
  • Le Québec en mutation, Montréal (Québec), Canada, Éditions H.M.H., , 345 p.
  • Entre les rêves et l'histoire. Entretiens avec Georges Khal, Montréal (Québec), Canada, VLB, , 230 p. (ISBN 978-2890053557)
  • Guy Rocher : Entretiens, Montréal, (Québec), Canada, avec François Rocher, Éditions du Boréal, , 252 p. (ISBN 978-2-7646-2010-6)

Prix et distinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Yvan Perrier, « Portrait : Guy Rocher, le réformiste », À babord,‎ (ISSN 1710-209X, lire en ligne)
  2. Fonds Guy Rocher (MSS167) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).
  3. http://www.ordre-national.gouv.qc.ca/membres/membre.asp?id=312
  4. http://www.prixduquebec.gouv.qc.ca/recherche/desclaureat.php?noLaureat=143

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier