Guy Rachet

archéologue, historien, romancier, président du Cercle Ernest Renan
Guy Rachet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Fratrie
Conjoint
Marie Françoise Rachet (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Guy Rachet, né le à Narbonne, est un écrivain français, passionné d'archéologie[1] et d'égyptologie.

La passion de l'archéologieModifier

Au début des années 1960, Guy Rachet qui ne possède pourtant pas le moindre diplôme, parvient grâce aux connaissances acquises pendant vingt ans à approcher de nombreuses sommités archéologiques comme l'abbé Breuil et même à diriger les fouilles archéologiques de la villa gallo-romaine de la Pépinière[2] près de Villiers-le-Duc (Côte-d'Or). Il rencontre là-bas une jeune archéologue en herbe de 17 ans, Marie-Françoise, pour laquelle il a le coup de foudre. Les jeunes gens se marient quelques mois plus tard, en 1961 et ont ensemble huit enfants.

Le couple écrit plusieurs ouvrages spécialisés comme L'Archéologie de la Grèce préhistorique ou Le Dictionnaire de la Civilisation grecque, qui sont publiés chez Marabout et Larousse. Jusqu'au début des années 1980, le couple et leurs enfants vivent chichement avec le peu d'argent que leur rapportent les ouvrages scientifiques, parvenant tout de même à faire de très longs voyages en camionnette dans tous les pays de la Méditerranée et en particulier au Moyen-Orient où Guy Rachet rencontre le célèbre archéologue André Parrot sur le site de Mari, en Syrie.[réf. nécessaire]

Succès et reconnaissanceModifier

En 1979, Guy Rachet publie chez Lattès son premier roman, Massada, les Guerriers de Dieu, qui ne rencontre guère de succès. Ce n'est que l'année suivante que l'écrivain se fait enfin connaître du grand public grâce aux Vergers d'Osiris, roman historique dont l'action se déroule en Égypte antique, écrit en 1967 et que le jeune éditeur Olivier Orban accepte de publier. Le livre obtient en 1981 le prix RTL Grand Public[3] et devient un succès de librairie vendu à plus de 250 000 exemplaires, qui bénéficie d'une suite éditée l'année suivante, Vers le Bel Occident.

Tout en continuant à écrire plusieurs ouvrages archéologiques de vulgarisation, Guy Rachet se met également à l'écriture régulière de romans historiques.

Installé à Paris, Guy Rachet est aujourd'hui un auteur et un archéologue considéré comme spécialiste de l'Égypte, pays auquel il a effectivement consacré des ouvrages et où il a voyagé à plusieurs reprises.

Depuis 2008, Guy Rachet est devenu vice-président du Cercle Ernest Renan[4], centre d'histoire des religions, de critique biblique et de recherche des origines du christianisme, puis lors de l'assemblée générale 2008, il a pris le poste de président du centre[3].

ŒuvresModifier

NotesModifier

  1. (fr) « Guy Rachet, biographie rapide », sur www.bibliomonde.com (consulté le ).
  2. Guy Rachet, « Fouilles de la villa gallo-romaine de la Pépinière (1961) », Bulletin de la Société archéologique du Châtillonnais, vol. 4,‎
  3. a et b (fr) « Guy Rachet,biographie », sur www.babelio.com (consulté le )
  4. « Cercle Ernest Renan », sur cercleernestrenan.org (consulté le )
  5. bechard stephane, « le labyrinthe des pharaons », sur planete-ldvelh.com (consulté le )

BibliographieModifier

  • Magazine Elle no 1865, du .

Liens externesModifier