Ouvrir le menu principal
Gunnar Bucht
Description de l'image defaut.svg.
Nom de naissance Gunnar Henrik Bucht
Naissance (91 ans)
Stocksund (Stockholm), Drapeau de la Suède Suède
Activité principale Compositeur, musicologue, professeur de musique, pianiste
Formation Université d'Uppsala
Maîtres Karl-Birger Blomdahl, Carl Orff, Goffredo Petrassi, Max Deutsch
Enseignement Université de Stockholm
Élèves Anders Hillborg, Thomas Jennefelt, Ingvar Karkoff (sv), Pär Lindgren, Karin Rehnqvist
Distinctions honorifiques Académie royale de musique de Suède

Gunnar Henrik Bucht (né le à Stocksund Stockholm) est un compositeur, professeur de musique, pianiste et musicologue suédois.

Sommaire

BiographieModifier

Bucht a étudié le piano avec Yngve Flyckt et Hans Eppstein, ainsi que la théorie de la musique avec le second. En 1947, il a commencé à étudier la musicologie à l'Université d'Uppsala auprès de Carl-Allan Moberg (sv), Ingmar Bengtsson (en) et Sven E. Svensson (sv). Le , Bucht a fait ses débuts comme pianiste et compositeur avec son Opus 1 Tema med variationer pour piano (A la cinquecento). En 1953, il a présenté sa thèse de licence sur Vadstenanunnornas veckoritual, la musique de l'Ordre de Sainte-Brigitte de la fin du XIVe siècle telle qu'elle existe dans les manuscrits du XVe siècle et XVIe siècle. Au cours de la même période, Bucht a étudié la composition et le contrepoint avec Karl-Birger Blomdahl, ainsi que le violon avec Sven-Erik Bäck. Puis il a suivi des cours à l'étranger pendant quelques années avec Carl Orff à Munich, Goffredo Petrassi à Rome et à Paris avec Max Deutsch, l'élève de Schoenberg.

Bucht est l'un des compositeurs suédois les plus importantes du XXe siècle. Il a formé plusieurs compositeurs (dont Anders Hillborg, Thomas Jennefelt, Ingvar Karkoff (sv), Pär Lindgren et Karin Rehnqvist), qui se sont fait connaître sur la scène suédoise et dont certains à leur tour, ont été actifs en tant que professeurs dans les écoles de musique.

Bucht a été élu en tant que membre de la Société des Compositeurs suédois en 1954 et en a été le président de 1963 à 1969. Il a été élu président de la Société de musique expérimentale Fylkingen (en) (1956-1959) et a été actif à la fois dans la section suédoise de la Société internationale pour la musique contemporaine (1960-1972), comme dans son Bureau international. En 1964, il a été élu membre de l'Académie royale de musique de Suède et a été membre de son conseil d'administration (1983-91). Dans les années 1970-73, Bucht a été attaché culturel à l'ambassade de Suède à Bonn. Il a été professeur de composition au Collège royal de musique de Stockholm de 1975 à 1985 et recteur dans les années 1987-1993.

Prix et honneursModifier

ŒuvresModifier

SymphoniesModifier

Œuvres OrchestralesModifier

  • Méditation pour piano et orchestre op. 5 (1950)
  • Concerto pour violoncelle et orchestre op. 12 (1954) - création le à l'Académie royale de musique de Suède
  • Symfonisk fantasi pour orchestre op. 13 (1955)
  • Sonate pour piano et percussion op. 14 (1955) - création le
  • Divertimento pour orchestre op. 16 (1956) - création le à l'Académie royale de musique de Suède
  • Vi gör en symfonisats på melodierna 'En gång i bredd med mig' och 'Ro, ro till fiskeskär' (1956)
  • Couplets et Refrains pour orchestre op. 29 (1960) - création le à la Salle de concert de Göteborg
  • Dramma per musica (1967) - création le à la Maison des concerts
  • Vinterorgel pour orchestre (1974) - création le à la Salle de concert de Göteborg
  • Journées oubliées (1975) - création le à la Maison des concerts
  • Au delà (1977) - création le à la Maison des concerts
  • Concerto pour violon (1978) - création le à la Maison des concerts
  • The Big Bang – And After (1979) - création le in der Berwaldhalle
  • Georgica (1980) - création le in der Berwaldhalle
  • Sinfonia concertante pour flûte, alto, harpe et orchestre (1982) - création le in Norrköping
  • En vår gick jag ut i världen. Roman för orkester i 16 kapitel (1983-84) - création le - Studioproduktion bei Sveriges Radio
  • Fresques mobiles pour orchestre (1986)- création le in der Berwaldhalle
  • Tönend bewegte Formen (1987)
  • Concerto pour violoncelle no 2 (1990)- création le à la Maison des concerts
  • Concerto pour piano (1994) - création le à Helsingborg
  • Rörelser i rummet för orkester (1996) - création le in der Berwaldhalle
  • Concerto de Marle pour alto et orchestre (1998)
  • Alienus dröm för orkester (1999)
  • Superstrings för orkester (2002)
  • Den oändliga melodin (2004)
  • A la recherche d'une musique inoubliable, operafantasi i fyra avsnitt från Tronkrävarna (2013)
  • L'imprévu ou L'apothéose de Berlioz pour orchestre (2014)

Musique de chambreModifier

  • Quintette pour 2 violons, 2 altos et violoncelle op.2 (1950)
  • Introduktion och Allegro pour orchestre à cordes op.4 (1950)
  • Quatuor pour 2 violons, alto et violoncelle op. 7 (1951)
  • Fyra bagateller pour 2 violons, alto et violoncelle op. 10 (1953)
  • Kröningsmusik pour flûte, trompette, violoncelle, piano et percussion op. 20 (1957)
  • Quatuor à cordes no 2 op. 24 (1959)
  • Klarinettstudie 59 op. 28 (1959)
  • Fanfar till LKAB:s 75-årsjubileum september 1965 pour 4 trompettes en si et 2 trombones (1965)
  • Strängaspel (1965)
  • À huit mains pour flûte, violon, violoncelle et clavecin (1976)
  • Quintetto amichevole (1976)
  • Tableaux à trois, pour violon, violoncelle et piano (1978)
  • À mon gré, pour flûte, clarinette, harpe, célesta, viola, violoncelle et contrebasse (1978)
  • En clairobscur pour orchestre de chambre (1981)
  • Musica Bothniae (1983)
  • Blad från mitt gulsippeänge. Häfte 1 pour clarinette et piano (1985)
  • Konsert för Arholma (1989)
  • Coup sur coup, för slagverk (1995)
  • Partita pour 2 violons (2001)
  • Tre per due pour 2 violons (2004)
  • Notenbüchlein für Duo Gelland (2008)
  • Quatuor à cordes no 4 Souvenirs du Lot (2011)

Œuvres pour le pianoModifier

  • Tema med variationer pour piano (A la cinquecento) op. 1 (1949)
  • Åtta pianostycken op. 3 (1949–1952)
  • Sonate för piano op. 6 (1951)
  • Sonate no 2 pour piano op. 25 (1959)
  • Quatre pièces pour le pianiste (1985)
  • Blad från mitt gulsippeänge. Häfte 2 för cembalo (1988)

Œuvres pour orgueModifier

  • Pour écouter pour orgue (1974)
  • Unter vollem Einsatz pour orgue et 5 percussionnistes (1986)

Œuvres pour chœur et orchestreModifier

  • Kantat till Högre Allmänna Läroverkets i Härnösand 300-årsjubileum. Texte de Bertil Malmberg (1954)
  • En var sin egen professor pour ténor, chœur mixte et orchestre op. 19
  • La fine della diaspora per coro misto ed orchestra (pour chœur mixte et orchestre) op. 22 (1958)
  • Eine lutherische Messe, pour solistes, chœur mixte, chœur d'enfants et orchestre, d'après Martin Luther und Thomas Münzer oder die Einführung der Buchhaltung de Dieter Forte (1972–1973)
  • Musik för Lau (1975)
  • Panta rei. Fragment pour soli, chœur et orchestre. Texte d'Héraclite
  • Odysseia, oratorio scénique pour six solistes, chœur mixte et orchestre d'après Odysseia de Nikos Kazantzakis, traduction de Gottfried Grunewald. Del 1. (2002–2003)

Œuvres choralesModifier

  • Hommage à Edith Södergran pour chœur mixte a cappella op. 17 texte de Edith Södergran (1956)
  • Canto di ritorno per coro misto à cappella (pour chœur mixte a cappella) (1958)

Œuvres pour la scèneModifier

  • Ein Wintermärchen pour une mezzo ou un baryton et 8 instruments op. 26 Texte: Weihnacht d'après Friedrich Dürrenmatt (1959)
  • Kattens öron pour saxophone alto, percussion, contrebasse et récitant op. 27 Texte de Lars Forssell (1959)
  • Hund skenar glad. Ett spel för röster och instrument op. 31 Poésie de Gunnar Björling pour soprano, chœur de femmes, clarinette, trois trompettes, trombone, percussion, violoncelle et piano (1961)
  • Tronkrävarna op. 33 Opéra en trois actes d'après Les Prétendants, pièce d'Henrik Ibsen (1962–65)
  • Den starkare (Monodrame) pour mezzo-soprano et orchestre d'après la pièce de August Strindberg (2001)
  • Jerikos murar (les Murs de Jéricho), opéra-oratorio (1966-67)

Liens externesModifier

BibliographieModifier

Sources de la traductionModifier