Ouvrir le menu principal

BiographieModifier

Bucht a étudié le piano avec Yngve Flyckt et Hans Eppstein, ainsi que la théorie de la musique avec le second. En 1947, il a commencé à étudier la musicologie à l'Université d'Uppsala auprès de Carl-Allan Moberg (sv), Ingmar Bengtsson (en) et Sven E. Svensson (sv). Le , Bucht a fait ses débuts comme pianiste et compositeur avec son Opus 1 Tema med variationer pour piano (A la cinquecento). En 1953, il a présenté sa thèse de licence sur Vadstenanunnornas veckoritual, la musique de l'Ordre de Sainte-Brigitte de la fin du XIVe siècle telle qu'elle existe dans les manuscrits du XVe siècle et XVIe siècle. Au cours de la même période, Bucht a étudié la composition et le contrepoint avec Karl-Birger Blomdahl, ainsi que le violon avec Sven-Erik Bäck. Puis il a suivi des cours à l'étranger pendant quelques années avec Carl Orff à Munich, Goffredo Petrassi à Rome et à Paris avec Max Deutsch, l'élève de Schoenberg.

Bucht est l'un des compositeurs suédois les plus importantes du XXe siècle. Il a formé plusieurs compositeurs (dont Anders Hillborg, Thomas Jennefelt, Ingvar Karkoff (sv), Pär Lindgren et Karin Rehnqvist), qui se sont fait connaître sur la scène suédoise et dont certains à leur tour, ont été actifs en tant que professeurs dans les écoles de musique.

Bucht a été élu en tant que membre de la Société des Compositeurs suédois en 1954 et en a été le président de 1963 à 1969. Il a été élu président de la Société de musique expérimentale Fylkingen (en) (1956-1959) et a été actif à la fois dans la section suédoise de la Société internationale pour la musique contemporaine (1960-1972), comme dans son Bureau international. En 1964, il a été élu membre de l'Académie royale suédoise de musique et a été membre de son conseil d'administration (1983-91). Dans les années 1970-73, Bucht a été attaché culturel à l'ambassade de Suède à Bonn. Il a été professeur de composition à l'École royale supérieure de musique de Stockholm de 1975 à 1985 et recteur dans les années 1987-1993.

Prix et honneursModifier

ŒuvresModifier

SymphoniesModifier

Œuvres OrchestralesModifier

  • Méditation pour piano et orchestre op. 5 (1950)
  • Concerto pour violoncelle et orchestre op. 12 (1954) - création le à l'Académie royale suédoise de musique
  • Symfonisk fantasi pour orchestre op. 13 (1955)
  • Sonate pour piano et percussion op. 14 (1955) - création le
  • Divertimento pour orchestre op. 16 (1956) - création le à l'Académie royale suédoise de musique
  • Vi gör en symfonisats på melodierna 'En gång i bredd med mig' och 'Ro, ro till fiskeskär' (1956)
  • Couplets et Refrains pour orchestre op. 29 (1960) - création le à la Salle de concert de Göteborg
  • Dramma per musica (1967) - création le à la Maison des concerts
  • Vinterorgel pour orchestre (1974) - création le à la Salle de concert de Göteborg
  • Journées oubliées (1975) - création le à la Maison des concerts
  • Au delà (1977) - création le à la Maison des concerts
  • Concerto pour violon (1978) - création le à la Maison des concerts
  • The Big Bang – And After (1979) - création le in der Berwaldhalle
  • Georgica (1980) - création le in der Berwaldhalle
  • Sinfonia concertante pour flûte, alto, harpe et orchestre (1982) - création le in Norrköping
  • En vår gick jag ut i världen. Roman för orkester i 16 kapitel (1983-84) - création le - Studioproduktion bei Sveriges Radio
  • Fresques mobiles pour orchestre (1986)- création le in der Berwaldhalle
  • Tönend bewegte Formen (1987)
  • Concerto pour violoncelle no 2 (1990)- création le à la Maison des concerts
  • Concerto pour piano (1994) - création le à Helsingborg
  • Rörelser i rummet för orkester (1996) - création le in der Berwaldhalle
  • Concerto de Marle pour alto et orchestre (1998)
  • Alienus dröm för orkester (1999)
  • Superstrings för orkester (2002)
  • Den oändliga melodin (2004)
  • A la recherche d'une musique inoubliable, operafantasi i fyra avsnitt från Tronkrävarna (2013)
  • L'imprévu ou L'apothéose de Berlioz pour orchestre (2014)

Musique de chambreModifier

  • Quintette pour 2 violons, 2 altos et violoncelle op.2 (1950)
  • Introduktion och Allegro pour orchestre à cordes op.4 (1950)
  • Quatuor pour 2 violons, alto et violoncelle op. 7 (1951)
  • Fyra bagateller pour 2 violons, alto et violoncelle op. 10 (1953)
  • Kröningsmusik pour flûte, trompette, violoncelle, piano et percussion op. 20 (1957)
  • Quatuor à cordes no 2 op. 24 (1959)
  • Klarinettstudie 59 op. 28 (1959)
  • Fanfar till LKAB:s 75-årsjubileum september 1965 pour 4 trompettes en si et 2 trombones (1965)
  • Strängaspel (1965)
  • À huit mains pour flûte, violon, violoncelle et clavecin (1976)
  • Quintetto amichevole (1976)
  • Tableaux à trois, pour violon, violoncelle et piano (1978)
  • À mon gré, pour flûte, clarinette, harpe, célesta, viola, violoncelle et contrebasse (1978)
  • En clairobscur pour orchestre de chambre (1981)
  • Musica Bothniae (1983)
  • Blad från mitt gulsippeänge. Häfte 1 pour clarinette et piano (1985)
  • Konsert för Arholma (1989)
  • Coup sur coup, för slagverk (1995)
  • Partita pour 2 violons (2001)
  • Tre per due pour 2 violons (2004)
  • Notenbüchlein für Duo Gelland (2008)
  • Quatuor à cordes no 4 Souvenirs du Lot (2011)

Œuvres pour le pianoModifier

  • Tema med variationer pour piano (A la cinquecento) op. 1 (1949)
  • Åtta pianostycken op. 3 (1949–1952)
  • Sonate för piano op. 6 (1951)
  • Sonate no 2 pour piano op. 25 (1959)
  • Quatre pièces pour le pianiste (1985)
  • Blad från mitt gulsippeänge. Häfte 2 för cembalo (1988)

Œuvres pour orgueModifier

  • Pour écouter pour orgue (1974)
  • Unter vollem Einsatz pour orgue et 5 percussionnistes (1986)

Œuvres pour chœur et orchestreModifier

  • Kantat till Högre Allmänna Läroverkets i Härnösand 300-årsjubileum. Texte de Bertil Malmberg (1954)
  • En var sin egen professor pour ténor, chœur mixte et orchestre op. 19
  • La fine della diaspora per coro misto ed orchestra (pour chœur mixte et orchestre) op. 22 (1958)
  • Eine lutherische Messe, pour solistes, chœur mixte, chœur d'enfants et orchestre, d'après Martin Luther und Thomas Münzer oder die Einführung der Buchhaltung de Dieter Forte (1972–1973)
  • Musik för Lau (1975)
  • Panta rei. Fragment pour soli, chœur et orchestre. Texte d'Héraclite
  • Odysseia, oratorio scénique pour six solistes, chœur mixte et orchestre d'après Odysseia de Nikos Kazantzakis, traduction de Gottfried Grunewald. Del 1. (2002–2003)

Œuvres choralesModifier

  • Hommage à Edith Södergran pour chœur mixte a cappella op. 17 texte de Edith Södergran (1956)
  • Canto di ritorno per coro misto à cappella (pour chœur mixte a cappella) (1958)

Œuvres pour la scèneModifier

  • Ein Wintermärchen pour une mezzo ou un baryton et 8 instruments op. 26 Texte: Weihnacht d'après Friedrich Dürrenmatt (1959)
  • Kattens öron pour saxophone alto, percussion, contrebasse et récitant op. 27 Texte de Lars Forssell (1959)
  • Hund skenar glad. Ett spel för röster och instrument op. 31 Poésie de Gunnar Björling pour soprano, chœur de femmes, clarinette, trois trompettes, trombone, percussion, violoncelle et piano (1961)
  • Tronkrävarna op. 33 Opéra en trois actes d'après Les Prétendants, pièce d'Henrik Ibsen (1962–65)
  • Den starkare (Monodrame) pour mezzo-soprano et orchestre d'après la pièce de August Strindberg (2001)
  • Jerikos murar (les Murs de Jéricho), opéra-oratorio (1966-67)

Liens externesModifier

BibliographieModifier

Sources de la traductionModifier