Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Regamey.
Guillaume Régamey
Arab Horse Soldiers - Spahis.jpg
Cavaliers Arabes, Spahis, 1871, Victoria and Albert Museum, Londres.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 37 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père
Fratrie

Guillaume Urbain Régamey est un peintre français né le à Paris et qui y est mort le .

BiographieModifier

Guillaume est le fils de Louis Pierre Guillaume Régamey, le frère de l'artiste et écrivain Frédéric Régamey et celui du peintre, dessinateur et caricaturiste Félix Régamey.

Formation et ŒuvreModifier

Après avoir été l'élève de son père, il est admis à la petite École où il suit l'enseignement d'Horace Lecoq de Boisbaudran. Il est réputé pour ses tableaux militaires. Son style se caractérise par une économie de moyens[réf. nécessaire].

ExpositionsModifier

  • 1859 : il participe dans l'atelier de Bonvin au Salon des Refusés
  • de 1859 à 1875 : il expose au Salon de l'École des beaux-arts (médaille en 1868)
  • 1876 : rétrospective de ses œuvres à L'École des beaux-arts

Quelques œuvresModifier

  • Portrait de Goncourt dans son cabinet de travail, dessin à la mine de plomb
  • Hommage à Kirchoffer, aquarelle
  • Démolition du pont Saint-Michel en 1857, Crayon noir
  • Sentinelle dans le désert
  • Tête d'Arabe
  • Chevaux dans un paysage, 1872
  • Les Sapeurs
  • Trompette de cuirassiers de la Garde, 1859
  • Tirailleurs algériens gardant des prisonniers
  • Avant poste de tirailleurs algériens
  • Les cuirassiers
  • Les tambours
  • Portrait d'un chasseur d'Afrique, anciennement Tête de spahi, Musée Magnin, Dijon

Collections publiquesModifier

SourcesModifier

  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Éditions Gründ, 1999.