Guillaume Ier (évêque de Grenoble)

évêque de Grenoble

Guillaume, mort le , est un chartreux de la fin du XIIe et du début du XIIIe siècle siècle, fait évêque et prince de Grenoble, sous le nom de Guillaume Ier.

Guillaume Ier
Fonction
Évêque de Grenoble
-
Biographie
Décès
Activités
Autres informations
Ordre religieux

BiographieModifier

Guillaume (Guillelmus[1],[2], Willelmi) est un Chartreux de la Grande Chartreuse (Dauphiné)[3].

Il succède à Jean Ier, qui appartenait aussi à l'ordre des Chartreux, sur le trône épiscopale de Grenoble, en 1220[1],[3],[4].

Guillaume est mentionné (W(illelmi) Gr(ati)onopol(itani) episcopi) aux côtés de l'archevêque de Vienne, Jean de Bernin, dans l'acte de fondation de l'abbaye de Beaulieu, en 1220[3],[5].

Guillaume apparait dans un acte où il reçoit l'hommage et la fidélité du chevalier Amédée de Chatte (Chasta) pour tout ce qu'il possédait en alleu à Poliénas[2],[3],[6].

Edmond Maignien nous dit qu'il meurt à la Grande Chartreuse, le , des suites d'une maladie[7],[8]. Les Chartreux ont conservé son testament dans lequel il indique notamment faire un don à la Grande Maison ainsi qu'à un neveu[7],[8]. Un obit indiquait par erreur l'année 1223[9].

Son successeur semble être Pierre Ier[1],[4]. Le Catalogue des évêques de Grenoble inversait les deux prélats[2], de même que le Regeste dauphinois.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Jules Marion, « Cartulaires de l'église-cathédrale de Grenoble, dits Cartulaires de saint Hugues », Bibliothèque de l'École des chartes, vol. 32, no 1,‎ , p. 107, 421 (lire en ligne, consulté en mai 2021).
  2. a b et c Étienne Le Camus, Ulysse Chevalier, Catalogue des évêques de Grenoble, Grenoble, Imprimerie de Prudhomme, , 24 p. (lire en ligne).
  3. a b c et d Maignien, 1870, p. 11.
  4. a et b Bligny, 1979, p. 329 ([1]).
  5. Ulysse Chevalier, Charte de fondation de l'Abbaye de Beaulieu au diocèse de Grenoble, Grenoble, Prudhomme, (lire en ligne).
  6. Regeste dauphinois, p. 123, Tome 2, Fascicules IV - VI Acte no 6535 (lire en ligne).
  7. a et b Maignien, 1870, p. 12.
  8. a et b Regeste dauphinois, p. 135, Tome 2, Fascicules IV - VI Actes no 6603 et no 6604 (lire en ligne).
  9. Maignien, 1870, p. 13.

Voir aussiModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

BibliographieModifier

  • Bernard Bligny, Histoire des diocèses de France : Grenoble, vol. 12, Paris, Éditions Beauchesne, , 350 p. (ISSN 0336-0539).  .
  • Ulysse Chevalier, Regeste dauphinois, ou Répertoire chronologique et analytique des documents imprimés et manuscrits relatifs à l'histoire du Dauphiné, des origines chrétiennes à l'année 1349, Impr. valentinoise, .  .
  • Edmond Maignien, Notes historiques sur l'évêché de Grenoble de 1151 à 1237 : Geoffroy, Jean Ier de Sassenage, Guillaume Ier, Pierre Ier de Sessins, Soffrey, Grenoble, Imprimerie de Prudhomme, , 19 p. (lire en ligne), p. 11-13, « Guillaume Ier ».

Articles connexesModifier

Liens externesModifier