Gros intestin

organe, partie du système digestif
Gros intestin
Tractus intestinalis intestinum crassum.svg
Schéma simplifié de l'appareil digestif. Le gros intestin apparaît en couleur, avec le rectum qui apparaît à sa toute fin en rose foncé.
Détails
Type
Type d'organe (d), class of anatomical entity (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Système
Région
Vascularisation
Drainage veineux
Drainage lymphatique
Nodules lymphoïdes mésentériques inférieurs
Innervation
Embryologie
Intestin antérieur (ou Mésentéron) et Intestin postérieur (ou Métentéron)
Identifiants
Nom latin
Colon ou intestinum crassum
MeSH
D007420
TA98
A05.7.01.001Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2
2963Voir et modifier les données sur Wikidata
FMA
7201Voir et modifier les données sur Wikidata

Le gros intestin est le dernier segment du tube digestif. Il fait suite à l’intestin grêle et s’étend de la valvule iléo-cæcale à l’anus. En anatomie, il est divisé en deux parties : le côlon et le rectum (plus parfois le canal anal)[1],[2].

En médecine, ce terme est parfois considéré comme synonyme de « côlon »[3],[4].

FonctionModifier

Le gros intestin permet de récupérer l'eau des matières indigestes, puis de les compacter sous forme de selles.

Il permet également la synthèse de certaines vitamines comme par exemple la vitamine B5, vitamine B8, vitamine B12 et vitamine K[5]

RéférencesModifier

  1. Traité d'anatomie de Rouvière, de Gray
  2. Note : le canal anal n'est pas toujours mentionné car il peut être considéré comme faisant partie du rectum
  3. D. Gallot, « Anatomie chirurgicale du côlon », EMC Techniques chirurgicales - Appareil digestif, 2006
  4. Entrée « Intestin », Jacques Delamare, François Delamare, Elisabeth Gélis-Malville, Laurent Delamare, Dictionnaire illustré des termes de médecine Garnier-Delamare, 31e édition, 2012
  5. « Le rôle du gros intestin dans la digestion », sur VIDAL (consulté le )