Grille (1934)

Grille
Image illustrative de l’article Grille (1934)
Le Grille en 1935
Type Aviso
Histoire
A servi dans Flag of Weimar Republic (jack).svg Reichsmarine
War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Chantier naval Blohm & Voss, Hambourg
Quille posée
Lancement
Armé
Statut Démoli en 1951
Caractéristiques techniques
Longueur 143 m
Maître-bau 13,5 m
Tirant d'eau 4,2 m
Déplacement 2 560 t
Port en lourd 3 430 t
Propulsion 3 chaudières à vapeur Benson
2 turbines à vapeur Blohm & Voss
Puissance 26 400 ch
Vitesse 26 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
  • 3 canons L/45 C/34 12,7 cm
  • 4 canons L/83 C/33 3,7 cm
  • 4 canons L/65 C/30 2 cm

Le Grille est un aviso de la Reichsmarine puis de la Kriegsmarine.

HistoireModifier

Il succède au yacht de l'amirauté prussienne SMS Grille.

Le navire est présent lors de parades de la flotte comme le vingtième anniversaire de la bataille du Jutland le , la visite de la délégation allemande avec le ministre de la Défense et Generalfeldmarschall Werner von Blomberg à l'occasion du couronnement du roi britannique George VI, la réunion navale de Spithead le 12 et , les visites d'État du régent hongrois Miklós Horthy à l'été 1938, du roi Victor-Emmanuel III en et de Benito Mussolini à l'été 1942.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, il reçoit des mines à Wilhelmshaven et est l'un des premiers navires allemands à entrer dans les eaux britanniques pour déposer des mines dans l'estuaire de la Tamise. Peint en gris marin en 1942, le Grille sert en mer du Nord comme quartier général du commandant en chef, le Großadmiral Erich Raeder, et stationne à Narvik.

Après la guerre, le navire est retenu dans le Lofjord, près de Trondheim. Il est un butin de guerre du Royaume-Uni et est acheté en 1946 par un armateur canadien. L'industriel du textile libanais George Arida le prend en 1948 au nom du roi égyptien Farouk. Mais le roi n'en veut plus alors qu'Arida est parti le récupérer à New-York, où il sert un temps pour des visites touristiques. En , le navire est vendu à un chantier naval de Bordentown puis démonté.

CommandementModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :