Ouvrir le menu principal

Ministère de la Défense du Reich
puis
Ministère de la Guerre du Reich
(en allemand : Reichswehrministerium
puis Reichskriegsministerium)
Situation
Création 1919
Dissolution 1938 (remplacé de facto par l’Oberkommando der Wehrmacht de 1938 à 1945)
Type Gouvernement du Reich
Siège Berlin
Langue Allemand

Le ministère de la Défense du Reich (en allemand : « Reichswehrministerium ») était un ministère de la république de Weimar et du début du Troisième Reich, créé en 1919 et chargé de la politique militaire. Il s'est appelé ministère de la Guerre du Reich (« Reichskriegsministerium ») du [a] jusqu'à sa disparition en 1938, date à laquelle il a été remplacé par l'Oberkommando der Wehrmacht.

HistoireModifier

Le ministère chapeaute l‘ensemble de l‘Armée (la Reichswehr, renommée Wehrmacht à compter de 1935) qui comprend :

En 1935, en violation du traité de Versailles, le ministère de l'Aviation du Reich, attribué à Hermann Göring, crée une armée de l'air, la Luftwaffe ; celle-ci est alors intégrée à la Wehrmacht.

MinistresModifier

Nom Début Fin Parti Cabinet
Gustav Noske SPD Scheidemann, Bauer
Otto Geßler DDP Müller I, Fehrenbach, Wirth I & II,
Cuno, Stresemann I & II, Marx I & II,
Luther I & II, Marx III & IV
Wilhelm Groener - Marx IV, Müller II, Brüning I et II
Kurt von Schleicher - Papen, Schleicher
Werner von Blomberg - Hitler
(de facto) Wilhelm Keitel (en tant que Chef des Oberkommando der Wehrmacht ou OKW) - Hitler

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. § 2
    Die Wehrmacht ist der Waffenträger und die soldatische Erziehungsschule des deutschen Volkes.
    Sie besteht aus
    dem Heer,
    der Kriegsmairne,
    der Luftwaffe.
    § 3
    (1) Oberster Befehlshaber der Wehrmacht ist der Führer und Reichskanzler.
    (2) Unter ihm der Reichskriegsminister als Oberbefehlshaber der Wehrmacht Befehlsgewalt über die Wehrmacht aus.[1]

RéférencesModifier

  1. (de) « Reichsgesetzblatt : Wehrgesetz von 21. Mai 1935 » [« Journal des lois du Reich : loi de défense du 31 mai 1935 »], sur alex.onb.ac.at, Österreichische Nationalbibliothek, (consulté le 14 novembre 2018).