Grand bolide diurne de 1972

Le Grand bolide diurne de 1972 (ou US19720810) est un bolide rasant qui est passé à moins de 57 kilomètres de la surface de la Terre à 20 h 29 UTC le 10 août 1972. Il est entrée dans l'atmosphère terrestre à une vitesse de 15 km/s[1] en plein jour au-dessus de l'Utah, (14 h 30 heure locale) et se dirigeant vers le nord, quittant l'atmosphère au-dessus de l'Alberta, au Canada. Il a été vu par de nombreuses personnes et enregistré sur film et par des capteurs spatiaux[2]. Un témoin oculaire de l'événement, situé à Missoula, au Montana, a vu l'objet passer directement au-dessus de lui et a entendu un double bang supersonique. La traînée de fumée a persisté dans l'atmosphère pendant plusieurs minutes.

Grand bolide diurne de 1972
Type Bolide rasant
Pays États-Unis, Canada
Date

Ce passage atmosphérique a modifié la masse et l'orbite de l'objet autour du Soleil, mais il est probablement toujours sur une orbite croisant celle de la Terre et on pense qu'il est de nouveau passé près de la Terre en août 1997[2]. Cependant le site Web de l'Union astronomique internationale déclare que ces « suggestions n'ont pas été étayées »[3].

icône image Médias externes
Images
Earthgrazer:
The Great Daylight Fireball of 1972

(Credit & Copyright: Antarctic Search for Meteorites program, Case Western Reserve University, James M. Baker)[4]
Vidéos
Grand Teton Meteor Near Miss!

DescriptionModifier

 
Trajectoire du bolide

L'analyse de son apparence et sa trajectoire a montré l'objet mesurait environ de 3 à 14 m de diamètre, selon sa nature, soit une comète, faite de glace, ou un astéroïde chondrite carbonée donc plus dense[1],[5]. D'autres sources l'ont identifié comme un astéroïde Apollon géocroiseur qui croiserait à nouveau la Terre en août 1997[2]. En 1994, l'astronome tchèque Zdeněk Ceplecha a réanalysé les données et a suggéré le passage aurait réduit la masse de l'astéroïde à environ un tiers ou la moitié de sa masse d'origine (réduisant son diamètre à 2 ou 10 mètres.)[5].

L'objet a été suivi par des systèmes de surveillance militaires et suffisamment de données ont été obtenues pour déterminer son orbite avant et après son passage de 100 secondes dans l'atmosphère terrestre. Sa vitesse a été réduite d'environ 800 m/s et la rencontre a considérablement modifié son inclinaison orbitale de 15 degrés à 7 degrés[1].

Dans la culture populaireModifier

Le météoroïde US19720810 est décrit dans la préface du premier chapitre du roman Le Marteau de Dieu de Arthur C. Clarke.

Le clip montrant ce bolide est montré dans le téléfilm de 1994 Without Warning (en), dans lequel il est décrit comme un astéroïde de 500 mètres manquant la Terre de quelques centaines de mètres.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c US19720810 (Daylight Earth grazer) Global Superbolic Network Archive, 2000, 'Size: 5 to 10 m'
  2. a b et c Observation of Meteoroid Impacts by Space-Based Sensors « https://web.archive.org/web/20071020025037/http://www.astrosociety.org/pubs/mercury/9806/impact.html »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Astronomical Society of the Pacific, Edward Tagliaferri, 2003, 'It was first detected by satellite at an altitude of about 73 km, tracked as it descended to about 53 km, and then tracked as it climbed back out of the atmosphere', 'object is still in an Earth-crossing orbit around the Sun and passed close to the Earth again in August 1997'
  3. « Near Earth Asteroids (NEAs) », sur IAU–International Astronomical Union (consulté le ) : « Great Daylight 1972 Fireball (US19720810), Earth-grazing asteroid. Suggestions that this object is still in an Earth crossing orbit around the Sun and passed close to the Earth again in August 1997 have not been substantiated (Spahr, 2010, private communication). »
  4. Astronomy Picture of the Day « https://web.archive.org/web/20161019155203/http://www.phys.ncku.edu.tw/~astrolab/mirrors/apod_e/ap090302.html »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), . 2009 March 2.
  5. a et b Daylight Fireball of August 10, 1972 C. Kronberg, Munich Astro Archive, archived summary by Gary W. Kronk of early analysis and of Zdeněk Ceplecha's paper for Astronomy and Astrophysics in 1994, '3 meters, if a carbonaceous chondrite, or as large as 14 meters, if composed of cometary materials', 'post-encounter ... 2 or 10 meters'

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

BibliographieModifier

  • (en) S. Abe, J. Borovicka, P. Spurny, P. Koten, Z. Ceplecha et T Tamagawa, « Earth-grazing fireball on March 29, 2006 », European Planetary Science Congress 2006, Berlin,‎ 18–22 september 2006, p. 486 (Bibcode 2006epsc.conf..486A) :

    « the first and second Earth-grazing fireballs observed on August 10, 1972 (Jacchia, 1974; Ceplecha, 1979) and on October 13, 1990 (Borovicka and Ceplecha, 1992) »

  • (en) Shinsuke Abe et al., « Earth-grazing fireball on March 29, 2006 », European Planetary Science Congress 2006,‎ , p. 486 (Bibcode 2006epsc.conf..486A, lire en ligne [PDF], consulté le ) :

    « full details: orbit, charts, spectra, composition »