Ouvrir le menu principal

Gouvernement militaire américain des îles Ryūkyū

Gouvernement militaire américain des îles Ryūkyū
琉球列島米国軍政府 (ja)
(Ryūkyū-rettō Beikoku Gunseifu (ja-Latn))

1945–1950

Drapeau
Description de cette image, également commentée ci-après
Location des îles Ryūkyū (en rouge) dans la mer de Chine orientale.
Informations générales
Statut Occupation militaire
Capitale Non spécifiée
Langue Japonais
Langues ryukyu
Anglais
Monnaie Yen A (1945-1948)
Yen B (juillet 1948-septembre 1958)
Histoire et événements
1er avril - 21 juin 1945 Bataille d'Okinawa
15 décembre 1950 Fondation de l'USCAR

Entités précédentes :

Le gouvernement militaire américain des îles Ryūkyū (en japonais 琉球列島米国軍政府 (Ryūkyū-rettō Beikoku Gunseifu?) ; en anglais United States Military Government of the Ryukyu Islands) est le gouvernement qui, après la Seconde Guerre mondiale, dirigea de 1945 à 1950 les îles Ryūkyū constituant pour le Japon la Préfecture d'Okinawa. Après 1950, ce gouvernement militaire est remplacé par l'administration civile américaine des îles Ryūkyū (USCAR).

Le gouvernement était dirigé par le gouverneur militaire (軍政長官, Gunsei Chōkan?) et son second, l'officier en chef du gouvernement militaire (軍政府長官, Gunsei-fu Chōkan?). Ils étaient assistés par le commandant en second du gouvernement militaire (軍政府副長官, Gunsei-fu Fuku-chōkan?).

HistoireModifier

Après la bataille d'Okinawa de 1945, la marine américaine obtient le contrôle administratif de l'archipel Okinawa, tandis que trois autres groupes d'îles de l'archipel Ryūkyū (les archipels Kerama, Daitō et Sakishima) passent sous le contrôle de l'armée de terre.

Le , la marine transfère la souveraineté de l'archipel Okinawa à l'Army Forces in the Pacific (AFPAC), mais en récupère le contrôle le 21 septembre suivant et établit un gouvernement militaire sur les îles[1]. Finalement, le , l'armée reprend le contrôle et organise son commandement à partir de la base d'Okinawa. Le , l'AFPAC est réorganisé en Far East Command (FECOM) et un gouvernement unifié des îles Ryūkyū est mis en place, comprenant un appareil de gouvernement militaire, et placé sous la direction du commandant suprême des forces alliées de Tokyo.

Gouverneurs militairesModifier

Gouverneurs militaires des îles Ryūkyū de 1945 à 1950
Non Periode
LTG Simon Bolivar Buckner, Jr. -
GEN Roy Geiger -
GEN Joseph Stilwell -
BG Lawrence A. Lawson -
BG Fremont Byron Hodson, Sr. -
MG Leo Donovan -
BG Frederic Lord Hayden -
MG William W. Eagles -
MG Josef R. Sheetz (en) -
MG Robert B. McClure -
BG Harry B. Sherman -
MG Robert S. Beightler -

Articles connexesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. (en) Eiji Takemae, The Allied Occupation of Japan, p. 123

Liens externesModifier