Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Semper.
Gottfried Semper
Gottfried-semper.jpg
Fonction
Professeur
Académie des beaux-arts de Dresde
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Enfants
Manfred Semper (d)
Emanuel Semper (d)
Hans Semper (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Institut archéologique allemand
Hamburger Künstlerverein von 1832 (d)
Q227451
Sächsischer Kunstverein (d)
Académie bavaroise des sciencesVoir et modifier les données sur Wikidata
Genres artistiques
Distinction
Pour le Mérite pour les sciences et arts (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Cimitero acattolico Rome 043.JPG
Vue de la sépulture.
Gottfried Semper
Portrait par Franz von Lenbach (1879).

Gottfried Semper, né à Hambourg le et mort à Rome le , est un architecte et professeur d'architecture allemand.

BiographieModifier

Il entreprit de nombreux voyages, dont un en Italie avec Ernst Hähnel. Il utilisait avec parcimonie les formes de construction historiques et travaillait sur le modèle des proportions harmonieuses de l'architecture italienne de la Renaissance.

Il publie Der Stil en 1860. Pour Semper, l'art est d'abord une technique appliquée à un matériau pour l'accomplissement d'une fonction. Il est par ailleurs le premier à étudier l'art primitif en tant que tel, notamment en se penchant sur le cas d'un village māori et d'une hutte cérémonielle Carib. C'est une perspective évolutionniste qu'il développe par le biais d'une histoire comparée des styles, sans pour autant se réduire à une recherche des origines de la représentation artistique. Selon lui, chaque style n'est pas le témoin d'une évolution culturelle (« on ne trouve pas d'enfance dans les styles »), mais synthétise plutôt des techniques soumises à l'évolution et certaines formes mentales que toute représentation suppose. Semper veut associer les aspects techniques et constructifs à l'aspect artistique, tentant de rendre l'art et la technique indissociables. Il considère en outre la « parure » ou l'habillage comme nécessaire, car la forme doit se manifester comme un symbole signifiant et comme une création humaine autonome. Il souligne ainsi deux aspects de la forme architecturale que sont la forme constructive et la forme symbolique, lesquelles sont pour lui indissociables et doivent s'exprimer à travers la façade.

L'opposition entre Hegel et Semper va délimiter tout un espace de pensée au XIXe siècle.

Mort à Rome il est enterré au cimetière du Testaccio.

Certaines de ses œuvresModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Gottfried Semper, Du style et de l'architecture: écrits, 1834-1869, traduction de l'allemand et présentation de Jacques Soulillou, Marseille, Éditions Parenthèses, 2007.
  • Gottfried Semper, habiter la couleur ː Gradhiva, revue du musée Branly, numéro 25, janvier 2017, avec des articles de Rémi Labrusse L’ornement à la conquête de soi. Tectonique, métaphysique et anthropologie chez Karl Bötticher et Gottfried Semper ; Isabelle Kalinowski Qu’est-ce qu’un mur ? Mur de pierre, enclos et tressage de couleur chez Gottfried Semper ; Michael Gnehm Gottfried Semper et le métabolisme du revêtement architectural ; Céline Trautmann-Waller Le Style de Gottfried Semper. Une esthétique globale ? ; Muriel van Vliet Gottfried Semper et la morphologie : transformations, culture et symbole ainsi qu'Choix de textes originaux de Gottfried Semper, extraits de Der Stil, traduits par Isabelle Kalinowski avec la collaboration d’Estelle Thibaut[1].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier