Giraudite

minéral

Giraudite
Catégorie II : sulfures et sulfosels[1]
Général
Classe de Strunz
Classe de Dana
Formule chimique Cu6Cu4(Fe2+,Zn)2As4Se12S
Identification
Couleur gris, gris acier
Classe cristalline et groupe d'espace hexakistétraédrique
4 3m
I4 3m
Système cristallin cubique (isométrique)
Réseau de Bravais a = 10,578 Å
Échelle de Mohs 3,5 à 4
Trait blanc
Éclat métallique
Propriétés optiques
Transparence opaque
Propriétés chimiques
Densité 5,75 g/cm3 (calculée)

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

La giraudite-(Zn), appelée simplement giraudite jusqu'en 2020, est un minéral de la classe des sulfures, qui appartient au groupe de la tétraédrite. Il a été nommé giraudite (sans le suffixe) en l'honneur de Roger Giraud (1936–)[2]. L’IMA a ajouté le suffixe selon la nouvelle nomenclature du groupe de la tétraédrite en 2020.

CaractéristiquesModifier

La giraudite-(Zn) est un sulfosel complexe de formule chimique Cu6Cu4(Fe2+,Zn)2As4Se12S. Elle a été approuvée comme espèce valide par l'Association internationale de minéralogie en 1980, et publiée pour la première fois en 1982. Elle cristallise dans le système cubique. Sa dureté sur l'échelle de Mohs est comprise entre 3,5 et 4.

Selon la classification de Nickel-Strunz, la giraudite-(Zn) appartient à "02.G - Néso-sulfarsénites, etc. avec S additionnel", avec les minéraux suivants : argentotennantite, freibergite, goldfieldite, hakite, tennantite, tétraédrite, sélénostéphanite, stéphanite, pearcéite, polybasite, sélénopolybasite, cupropearcéite, cupropolybasite et galkhaïte.

L'échantillon qui a servi à déterminer l'espèce, connu sous le nom de matériau type, est conservée à l'École nationale supérieure des mines de Paris.

Formation et gisementsModifier

Elle a été découverte dans le gisement d'uranium de Chaméane, dans la commune de Le Vernet-Chaméane (Puy-de-Dôme, Auvergne-Rhône-Alpes, France). Elle a également été décrite en Allemagne, en Tchéquie, au Mexique et aux Etats-Unis.

RéférencesModifier

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.
  2. (en) « Giraudite », Mindat (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier