Gilbert Talbot (7e comte de Shrewsbury)

aristocrate anglais, 7e comte de Shrewsbury

Gilbert Talbot, 7e comte de Shrewsbury et 7e comte de Waterford (), était un courtisan anglais et pair d'Angleterre.

Gilbert Talbot
Gilbert Talbot 7th Earl of Shrewsbury 1596.jpg
Portrait du comte de Shrewsbury par William Segar (1596).
Fonctions
Membre du Parlement d'Angleterre
Membre du parlement d'Angleterre de 1572 à 1583
Derbyshire (d)
Titre de noblesse
Comte de Shrewsbury
-
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Formation
Activité
Père
George Talbot (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Gertrude Talbot, Countess of Shrewsbury (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Edward Talbot (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjointe
Mary Talbot (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Mary Herbert (en)
John Talbot (d)
Lady Mary Talbot (d)
George Talbot (d)
Alethea Howard (en)
Elizabeth Grey (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Il était le fils aîné de George Talbot, 6e comte de Shrewsbury (en), et de Gertrude Manners, fille du 1er comte de Rutland (en).

En 1568, Gilbert épouse Mary Cavendish (en), la fille de sa belle-mère, Bess de Hardwick, qui avait hérité des traits de caractères de sa mère. Quand ses beaux-parents se disputèrent, Gilbert pris le parti de sa femme et de sa belle-mère. Toutefois, à la mort du comte en 1590, Gilbert refusa à Bess sa pension de veuvage, entraînant la discorde entre eux. Il semblait très querelleur, se disputant également avec les membres de sa famille, avec ses métayers et même avec la reine. De plus, il était relégué au second plan par son épouse que Francis Bacon qualifia de « plus grande que lui ».

De leur mariage naquirent plusieurs enfants :

Il est fait chevalier du Derbyshire en 1572, reçoit de titre de baron Talbot à la chambre des Lords en 1589 et hérite du titre de comte de Shrewsbury à la mort de son père en 1590.

En 1592, il est fait chevalier de la Jarretière. Il se querella avec son ami de longue date John Stanhope (en) lorsque le frère de ce dernier obtint le titre de comte-maréchal que Talbot convoitait. Charles Cavendish, son beau-frère, lança un duel à Stanhope, mais l’affrontement n’eut pas lieu. La reine prit le parti de Stanhope. Par la suite, Gilbert lança un duel à son propre frère, Édouard, suite à une histoire de bail, mais ce dernier refusa l’affrontement. Gilbert l’accusa alors de vouloir l’empoisonner mais l’accusé ne fut pas inquiété.

C’était un mécène, trait dont hérita sa fille Alethea, qui se maria à Thomas Howard en 1606. Elizabeth fut mariée à Henry Grey (en). Quant à Mary, elle se maria avec William Herbert. Gilbert et Mary élevèrent également Arbella Stuart, leur nièce orpheline. Lorsqu'il s’avéra que cette dernière avait eu une relation avec le roi Jacques, le déshonneur frappa le couple : Mary fut envoyé à la tour de Londres et Gilbert perdit son siège au Conseil privé.

Faute d’héritier masculin, le comté échut à son frère Édouard, puis revint à ses filles, à la mort de leur oncle.

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Gilbert Talbot, 7th Earl of Shrewsbury » (voir la liste des auteurs).

Article connexeModifier

Liens externesModifier