Georges Six
Biographie
Nom de naissance Joris Six
Naissance
Vlamertinge Drapeau de la Belgique Belgique
Ordre religieux Congrégation du Cœur Immaculé de Marie (Scheutiste)
Ordination sacerdotale
Décès (à 65 ans)
Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Vicaire apostolique de Léopoldville

Blason
« Omnia omnibus » (1Co 10,33)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Georges Six (en flamand: Joris Six), né à Vlamertinge en Belgique le et décédé à Bruxelles le , est un prêtre religieux scheutiste belge, vicaire apostolique de Léopoldville au Congo Belge (aujourd'hui République démocratique du Congo) de 1934 à sa mort.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Son père Cyriel Hendrik Six (né le ) était un marchand de lin et de céréales et négociant en légumineuses à Vlamertinge. Le , il épousa Marie-Louise Parret. Cinq enfants sont issus du mariage, dont Georges (plus tard changé en Joris) était le plus âgé. Il est né vers cinq heures du matin le . Il a fait ses études primaires à l'école Saint-Joseph de Vlamertinge. Après son école primaire, il est allé à l'école secondaire d'Ypres (Sint-Vincentiuscollege (Ypres)).

Prêtre et évêqueModifier

Georges Six est ordonné prêtre pour la Congrégation du Cœur Immaculé de Marie [CICM] (appelés 'scheutistes'), le [1]. Il est alors déjà au Congo belge depuis plus d'un an. Il exerce son ministère à Kangu, Boma, Muanda et Léopoldville où il collabore avec Mgr Camille Van Ronslé, également scheutiste et premier vicaire apostolique de Léopoldville. Il rentre en Belgique de 1928 à 1930 où il exerce la fonction d'économe de la Congrégation scheutiste. Il repart pour le Congo Belge en 1930, d'abord à Boma, puis à Léopoldville. En , il est responsable de l'organisation d'un congrès catholique sous la présidence du délégué apostolique d'alors, Mgr Giovanni Dellepiane.

Le , le pape Pie XI le nomme vicaire apostolique de Léopoldville, le vicariat ayant été laissé vacant par la démission de Mgr Noël de Cleene, CICM, deux ans auparavant. Il reçoit alors le titre épiscopal de Baliana.

Il rentre en Belgique le pour y recevoir la consécration épiscopale qui lui est conférée le , en la cathédrale Saint-Martin d'Ypres par Mgr Henricus Lamiroy, évêque de Bruges, assisté de Mgr Honoré-Joseph Coppieters, évêque de Gand et de Mgr Jozef Vanderhoven [CICM], ordonné évêque deux semaines auparavant,vicaire apostolique de Boma[1].

MortModifier

Mgr Six administre le vicariat apostolique jusqu'à sa mort, survenue à Bruxelles le des suites d'une embolie. Il est enterré le dans le caveau des Missionnaires de Scheut, à Zuun.

SouvenirModifier

  • A Vlamertinge, la Sixplein a été nommée en son honneur et un portrait de Mgr Georges Six se trouve dans l'église Saint-Vaast.
  • Les armoiries de Mgr Six sont également visibles dans le hall d'entrée du Collège Saint-Vincent d'Ypres, là où il fit ses études.

Voir aussiModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier