Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Hartig.
Georg Ludwig Hartig
Description de cette image, également commentée ci-après
Georg Ludwig Hartig
Naissance
Gladenbach (Allemagne)
Décès
Berlin (Allemagne)
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemand
Domaines Agronomie

Georg Ludwig Hartig (né le 2 septembre 1764 à Gladenbach, près de Marbourg – mort à Berlin le 2 février 1837) est un agronome allemand réputé pour ses travaux de sylviculture.

Sommaire

Biographie sommaireModifier

Après une formation professionnelle en agriculture à Harzburg, Hartig étudia à l’Université de Giessen de 1781 à 1783. En 1786 il fut engagé comme intendant des forêts du prince de Solms-Braunfels à Hungen en Vettéravie, où il ouvrit une école de sylviculture.

Devenu en 1797 inspecteur des forêts du prince d’Orange-Nassau, il continua d'enseigner la culture des arbres à Dillenburg, où le nombre d'élèves s'accroissait sans cesse. Puis Napoléon Ier décréta la dissolution de la principauté en 1805, mais dès 1806 Hartig était nommé inspecteur en chef des Eaux et Forêts à Stuttgart, d'où on le rappela en 1811 à Berlin pour y exercer les mêmes fonctions. Il continuait d'enseigner, et même parvint à intégrer la sylviculture parmi les enseignements de l’Université de Berlin, dont il devint professeur honoraire en 1830.

 
Le Mémorial Hartig à Darmstadt.

Il mourut à Berlin le 2 février 1837 et il est enterré au cimetière de Dorotheenstadt.

Son fils Théodore (1805-1880), puis son petit-fils Robert (1839-1901) poursuivirent son œuvre.

Œuvres (sélection)Modifier

  • G. L. Hartig (trad. J.-J. Baudrillart), Instruction sur la culture du bois, à l'usage des forestiers [« Anweisung zur Holzzucht für Förster »], Paris, Levrault, Schœll & Cie, (réimpr. 2e éd. en français 1805)
  • Physicalische Versuche über das Verhältniß der Brennbarkeit der meisten deutschen Wald-Baum-Hölzer...etc, 1794
  • Anweisung zur Taxation der Forste oder zur Bestimmung des Holzertrags der Wälder...etc., Gießen 1795
  • Grundsätze der Forst-Direktion, Hadamer : Neue Gelehrten Buchhandlung 1803
  • Lehrbuch für Förster und die es werden wollen...etc.,(3 vols.), Stuttgart 1808
  • Kubiktabellen für geschnittene, beschlagene und runde Hölzer, 1815 (10th ed. Berlin, 1871)
  • Lehrbuch für Jäger und die es werden wollen...etc., (2 vols.), Stuttgart 1810/1812
  • Beitrag zur Lehre von der Ablösung der Holz-, Streu- und Weideservituten, Berlin 1829
  • Die Forstwissenschaft in ihrem ganzen Umfange...etc, Berlin 1831
  • Lexikon für Jäger und Jagdfreunde oder waidmännisches Conversations-Lexikon, 1836 (2nd ed. Berlin, 1859-1861)

Theodor Hartig et son fils Robert publièrent eux-mêmes de nombreux ouvrages relatifs à la sylviculture : l'un des livres de Robert Hartig a été traduit en anglais par W. Somerville et H. Marshall Ward sous le titre Diseases of Trees (1894).

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

SourceModifier

(en) « Georg Ludwig Hartig », dans Encyclopædia Britannica, 1911 [détail de l’édition] [lire en ligne]