Dillenburg

commune allemande

Dillenburg
Dillenbourg, Dillembourg
Dillenburg
Blason de Dillenburg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Hesse Hesse
District
(Regierungsbezirk)
Giessen
Arrondissement
(Landkreis)
Lahn-Dill
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Michael Lotz (CDU)
depuis 2002
Code postal 35661–35690
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
06 5 32 006
Indicatif téléphonique 02771
Immatriculation LDK
Démographie
Population 23 510 hab. ()
Densité 280 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 44′ 00″ nord, 8° 17′ 00″ est
Altitude 233 m
Superficie 8 389 ha = 83,89 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hesse
Voir sur la carte topographique de la Hesse
City locator 14.svg
Dillenburg
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Dillenburg
Liens
Site web www.dillenburg.de

Dillenburg, aussi connu sous les noms de Dillembourg ou Dillenbourg est une ville d'Allemagne de l'arrondissement de Giessen dans le Land de Hesse.

La ville est située sur la route d'Orange, traditionnelle route des vacances pour les Néerlandais, qui relie des régions et des villes associées historiquement à la maison d'Orange-Nassau. Elle faisait partie et était la Capitale du territoire de Nassau-Dillenbourg.

HistoireModifier

Appartenances historiques

  Comté de Nassau (1224 – 1303)
  Comté de Nassau-Dillenbourg (1303 – 1654)
  Principauté de Nassau-Dillenbourg (1654 – 1739)
  Principauté d'Orange-Nassau (1739 – 1806)
  Grand-duché de Berg (1806 – 1813)
  Principauté d'Orange-Nassau (1813 – 1815)
  Duché de Nassau (1815 – 1866)
  Royaume de Prusse (province de Hesse-Nassau) (1866 – 1918)
  République de Weimar (1918 – 1933)
  Reich allemand (1933 – 1945)
  Allemagne occupée (1945 – 1949)
  Allemagne (1949 – présent)

MonumentsModifier

 
Dillenburg en 1900, dominée par la Wilhelmsturm

HarasModifier

Le haras de Dillenburg a été fondé en 1737 sur ordre du landgrave de Hesse-Cassel, Frédéric Ier de Suède. Il fut détruit pendant la guerre de Sept ans et les guerres napoléoniennes. Après avoir été transféré en 1818 à Cassel, il revint à Dillenburg en 1821. Son élevage, qui comptait quelques étalons pur-sang et des demi-lourds, était très apprécié par les comtes de Nassau[1].

En 1930, l'école d'équitation et d'attelage de Hesse y fut adjointe qui était destinée à former de jeunes paysans à l'usage et aux soins des chevaux. Elle forme aujourd'hui des enseignants d'équitation[1].

Le haras est aujourd'hui spécialisé dans l'élevage du cheval de selle allemand qui est enrichi de sang anglais, anglo-arabe, trakehner et holsteiner[1].

JumelagesModifier

La ville de Dillenburg est partenaire de l'Union des Orange-Villes qui a été créée le à Bréda. L'union comprend les quatre villes de Bréda, Dillenburg, Orange et Diest. Depuis 1989, Dillenburg est jumelé avec la ville anglaise de Hereford[2].

PersonnalitésModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c André Champsaur, Le guide de l'art équestre en Europe, Lyon, La Manufacture, 4ème trimestre 1993, 214 p. (ISBN 9-782737-703324), page 164
  2. « Oranier- und Partnerstädte » Site web de la ville de Dillenburg, consulté le 27 mars 2017.

Liens externesModifier