Ouvrir le menu principal

Georg Hartmann

inventeur et ingénieur allemand
Page d'aide sur l'homonymie Pour le géographe allemand, voir Georg Hartmann (géographe).
Georg Hartmann
Yale's Hartmann astrolabe.jpg
L'un des quatre astrolabes en bronze construits par Hartmann et ses artisans en 1537.
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Astronome, mathématicien, fabricant d'instrumentsVoir et modifier les données sur Wikidata

Georg Hartmann, parfois écrit Hartman (né le – mort le à Nuremberg) est un ingénieur, inventeur et astronome. Il a également été imprimeur, auteur ainsi qu'une personnalité religieuse.

Sommaire

BiographieModifier

Hartmann est né à Eggolsheim, près de Forchheim. À l'âge de 17 ans, il commence des études en théologie et en mathématiques à l'université de Cologne. À la fin de ses études, il voyage à travers l'Italie, puis s'établit à Nuremberg en 1518. Il y construit des astrolabes, globes planétaires, cadrans solaires et quadrants, ainsi que du matériel lié au fusils[1]. Hartmann est peut-être le premier homme à avoir observé l'inclinaison magnétique.

Il a publié Perspectiva Communis (Nuremberg, 1542), une réimpression du livre d'optique de John Peckham (1292), et Directorium (Nuremberg, 1554), un livre sur l'astrologie. Son travail inédit Collectanea mathematica praeprimis gnomonicam spectania, sur les cadrans solaires et astrolabes, a été traduit par John Lamprey sous le titre Hartmann's Practika, publié en 2002[2],[3],[4],[5],[6],[7].

Notes et référencesModifier

  1. (de) Ralf Kern, Wissenschaftliche Instrumente in ihrer Zeit, vol. 1, Cologne, , p. 377
  2. (en) M. G. Kivelson et C. T. Russell, Introduction to Space Physics, Cambridge University Press, (ISBN 0-521-45714-9), p. 3-5
  3. (de) Art R. T. Jonkers, « Erdmagnetismus zur Zeit der Seefahrer », Physik Journal,‎ , p. 55-59 (lire en ligne)
  4. (en) Georg Hartmann (trad. John Lamprey), Hartmann's Practika : a manual for making sundials and astrolabes with the compass and rule : written from 1518 to 1528, Bellvue, CO, J. Lamprey, , 312 p. (ISBN 978-1-931-94700-8 et 1-931-94700-7, OCLC 50173174)
  5. (en) John P. Lamprey, « An Examination of Two Groups of Georg Hartmann Sixteenth-century Astrolabes and the Tables Used in their Manufacture », Annals of Science, vol. 54,‎ , p. 111-142, p. 138
  6. (de) H. G. Klemm, Georg Hartmann aus Eggolsheim (1489-1564) : Leben und Werk eines fränkischen Mathematiker und Ingenieurs, Forchheim, Wissenschaftliche und künsterlische Beiträge, Ehrenbürg-Gymnasium Forchheim, Heft 8,
  7. (de) Hans Gunther Klemm, Magnetismus-Beobachtungen Bei Den Humanistischen Mathematikern Georg Hartmann und Georg Joachim Rheticus, Erlangen,

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (de) Papier Arbeitskreis Bild, Druck et Papier, Tagungsband Ravenna 2006, Waxmann Verlag, , 256 p. (présentation en ligne, lire en ligne), chap. 7 (« Der frühese Modellbaubogen. Ein Sonnenuhr-Kruzifix von Georg Hartmann (1489–1564) aus Nürnberg »), p. 11-36.  

Liens externesModifier