Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quadrant.
Un quadrant astronomique.

Le quadrant (du lat. quadrans, antis « quart ») ou quart de cercle est un ancien instrument de mesure angulaire dont la plage d'utilisation est de 90°, ce qui représente l'étendue d'un quart de cercle, ou quadrant, d'où son nom aujourd'hui[N 1]. À l'origine, cet instrument permettait de mesurer la hauteur d'un objet visé. Il était utilisé en astronomie, géodésie, topographie et navigation (quadrant de navigation).

Sommaire

Approche élémentaireModifier

L'instrument est composé d'un certain nombre d'éléments que l'on retrouve très souvent, quel que soit le type ou la complexité du quadrant considéré[1], soit :

  • le corps du quadrant, ayant la forme générale d'un quart de cercle ou d'un carré, sur lequel on trouve un secteur gradué de 90° ou moins, en fonction du besoin ;
  • le système de visée comprenant à l'origine deux pinnules fixées sur le côté du quadrant ou sur une alidade. Plus tard, les pinnules seront remplacées par une lunette de visée
  • un fil à plomb qui sert à la lecture de la hauteur ou qui assure la bonne inclinaison de l'instrument.

La lecture de la hauteur est simple : l'angle h entre la droite de visée de l'astre et l'horizontale - donc sa hauteur - est égal à l'angle h mesuré sur le secteur gradué (angles à côtés perpendiculaires)[N 2].

CatégoriesModifier

Les différents quadrants peuvent être classés suivant leurs attributions. On peut citer :

Autres types de quadrants inventoriés par King[2] :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Aucune autorité n'a jamais défini le vocabulaire à employer pour cet instrument. Les noms de « quadrant », « quart de cercle » et même « cadran » se retrouvent, jusqu'à aujourd'hui dans la littérature traitant du sujet. Certains auteurs emploient même les trois appellations dans un même article.
  2. On peut aussi lire le complément de la hauteur, la distance zénitale notée z.

RéférencesModifier

  1. Emmanuel Poulle, Les sources astronomiques, Turnhout-Belgium, Brepols, , p. 42.
  2. King 1987, p. ?
  3. Voir une illustration du cadran d'artillerie

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

 (en) David A. King, Islamic Astronomical Instruments, Londres, Variorum, (présentation en ligne)

Articles connexesModifier