Georg Everhard Rumphius

botaniste néerlandais

Georg Everhard (ou Everhard) Rumphius (ou Rumpf), né en 1627 à Wölfersheim en Allemagne et mort en 1702, est un marchand, un militaire et un architecte néerlandais célèbre surtout pour ses travaux en histoire naturelle.

Georg Everhard Rumphius
Georg Eberhard Rumpf.jpg
Georg Eberhard Rumpf.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata
Gouvernorat d'Ambon (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Georg Eberhard RumpfVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
Rumph.Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Membre de

BiographieModifier

Son père est architecte, il s'installe très tôt à Hanau. Ayant le goût du voyage, il s'enrôle dans l'armée vénitienne mais le bateau qui l'emporte au Brésil est capturé et ramené au Portugal. Il y demeurera trois ans avant de pouvoir revenir aux Pays-Bas.

 
La maison de Rumphius à Ambon dans les Moluques, en Indonésie, dans les années 1910

Il repart aussitôt pour Batavia (aujourd'hui Jakarta) comme employé de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Il passe plusieurs décennies aux Indes orientales et notamment à Ambon[1]. Malgré les troubles politiques que connaît la région connaissant, il arrive à continuer son œuvre scientifique.

 
Illustration à la critique du D'Amboinische Rariteitkamer... publiée sur les Acta Eruditorum, 1706

Frappé de cécité, il poursuit malgré tout son travail, aidé par des secrétaires (dont le béarnais Isaac de l'Ostal de Saint-Martin) et par son fils. Son œuvre a été en partie perdue.

Il amasse une quantité très importante d'observations et de spécimens. Le catalogue de son cabinet de curiosités parait en 1705, D'Amboinsche Rariteitkamer... (Amsterdam). Mais plus qu'une simple liste, ce livre montre la richesse et la précision de ses observations. Il s'intéresse particulièrement aux mollusques et aux coquillages. Son Herbarium amboinense, paru en six volumes de manière posthume entre 1741 et 1750 en raison de la réticence des Néerlandais à laisser publier des informations sur leurs comptoirs asiatiques, devient la référence à propos de la faune et de la flore des Indes orientales[1].

Carl von Linné fait référence à Rumphius dans ses travaux[1]. Bien sûr, son système ne correspond pas au système binomial de Carl von Linné, mais certaines de ses appellations ont été préservées.

Rumphius, 1705 Linné, 1758 Nom actuel
Tellina virgata Tellina virgata Tellina virgata L.
Porcellana argus Cypraea argus Cypraea argus L.
Vespertilio Voluta vespertilio Aulicina vespertilio (L.)
Cassis cornuta Buccinum cornutum Cassis cornuta (L.)

Les illustrations de son ouvrage sont supérieures à celles de Philippo Buonanni mais inférieures à celle de Martin Lister.

Orientation bibliographiqueModifier

  • Georg Eberhard Rumpf et E.M. Beekman (1999). The Ambonese curiosity cabinet - Georgius Everhardus Rumphius, Yale University Press (New Haven, Connecticut) : cxii + 567 p. (ISBN 0300075340)
Première traduction en anglais, ce texte est précédé d'une importante introduction à la vie et à l'œuvre de Rumphius.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) Christina Skott, « Human Taxonomies: Carl Linnaeus, Swedish Travel in Asia and the Classification of Man », Itinerario, vol. 43, no 02,‎ , p. 221 (ISSN 0165-1153 et 2041-2827, DOI 10.1017/S016511531900024X, lire en ligne, consulté le 13 décembre 2020)

Liens externesModifier

Rumph. est l’abréviation botanique standard de Rumphius.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI