Georg Dieck

botaniste allemand

Georg Dieck (né à Zöschen près de Mersebourg en 1847 et mort dans cette même ville le ) est un entomologiste et botaniste allemand.

Georg Dieck
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Zöschen (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
Zöschen (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
DieckVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités

Éléments biographiquesModifier

Après des études secondaires à Naumburg, Georg Dieck étudie les sciences naturelles à Iéna, où il est l'élève et l'assistant de Ernst Haeckel. En 1870, il fonde à Zöschen, sa ville natale, un vaste arboretum, où sont cultivées plus de 6 000 espèces d'arbres et arbustes différentes. Dieck a réalisé des expéditions en Corse (1868), dans les Montagnes Rocheuses (1888), dans le Caucase (1891) et en Espagne (1892), où il a récolté des insectes, des plantes à fleurs et des mousses, parmi lesquelles de nouveaux taxons, comme Orthotrichum cupulatum var. baldacii. D'autres voyages l'ont mené en France, en Italie, en Sicile, au Maroc, dans les Balkans et en Turquie.

En 1900, sa collection de 450 variétés de roses sauvages été montrée à l'Exposition universelle de Paris. Certaines d'entre elles ont été acquises par l'Europa-Rosarium de Sangerhausen[1].

Il est l'auteur de nombreux articles scientifiques décrivant de nouveaux taxons et a introduit plusieurs espèces en culture en Occident, parmi lesquelles Ulmus pumila L. var. arborea Litv., originaire du Turkestan.

Dieck était membre de la Société entomologique de France. Ses collections entomologiques sont conservées à l'Université Martin-Luther de Halle-Wittenberg (Coléoptères du monde), au Muséum national d'histoire naturelle de Paris et au Musée d'histoire naturelle de Londres (Lépidoptères de Turquie).

ŒuvreModifier

  • (de) Die Moor- und Alpenpflanzen (vorzugsweise Eiszeitflora) des Alpengartens Zöschen bei Merseburg und ihre Cultur, National Arboretum und Alpengarten, Zoeschen bei Merseburg, Halle a. S., Ehrhardt Karras, 1899, 61 p. (1. Auflage) ; 88 p. (2. verm. und verbess. Aufl.).

ÉponymieModifier

Plusieurs taxons végétaux sont nommés en hommage à Dieck, notamment une Rosacée Acaena dieckii, Campanula dieckii, Hypnum dieckii Renauld & Cardo, une mousse, Brachythecium dieckii, une Brassicacée Bornmuellera dieckii Degen, et un érable hybride Acer × dieckii.

Notes et référencesModifier

  1. (de) Maria Mail-Brandt, « Rosenzüchter Dr. Georg Dieck (8.4.1847 - 21. 10.1925) », sur welt-der-rosen.de (consulté le 1er avril 2021).

Liens externesModifier

Dieck est l’abréviation botanique standard de Georg Dieck.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI