Société entomologique de France

Fondée par dix-huit entomologistes parisiens le , la Société entomologique de France est la plus ancienne association entomologique du monde. C’est Pierre André Latreille qui, élu à l’unanimité, en devient le premier président d'honneur, le premier président étant Jean Guillaume Audinet-Serville auquel succéderont Amédée Louis Michel Lepeletier comte de Saint-Fargeau et Victor Audouin. Elle se fixe le but de concourir aux progrès et au développement de l'entomologie dans tous ses aspects.

Société entomologique de France
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Forme juridique
Domaine d'activité
Objectif
Concourir aux progrès et au développement de l'Entomologie dans tous ses aspects, notamment en suscitant l'étude scientifique des faunes françaises et étrangères, l'application de cette science aux domaines les plus divers, tels que l'agriculture et la médecine, l'approfondissement des connaissances relatives aux rapports des insectes avec leurs milieux naturels
Siège social
Pays
Organisation
Fondateurs
Président
Philippe Le Gall
Secrétaire général
Jean Raingeard
Publication
Annales de la Société entomologique de France
Bulletin de la Société entomologique de France
L'Entomologiste, revue d'amateurs
Site web

Elle a été reconnue d'utilité publique le .

Elle a son siège dans le bâtiment de l'ex-laboratoire d'Entomologie du Muséum national d'Histoire naturelle, 45 rue Buffon à 75005 Paris.

La société fait paraître les Annales de la Société entomologique de France et le Bulletin de la Société entomologique de France et depuis quelques années L'Entomologiste, revue d'amateurs est publiée sous son égide. Sa bibliothèque est riche de 15 000 volumes et de 3 000 titres de revues anciennes ou actuelles, tous consacrés à l'entomologie et ses applications.

La société compte en 2017 environ 530 membres actifs. La liste de ces membres est accessible aux sociétaires à jour de leur cotisation.

PrixModifier

La société décerne plusieurs prix, dont le prix Constant, qui récompense le meilleur ouvrage sur les papillons ; le prix Gadeau-de-Kerville qui récompense le ou les auteur(s) français d'un travail imprimé ou en voie de publication concernant la biologie d'un groupe d'Arthropodes ; le prix Maurice-et-Thérèse-Pic, décerné à « un travail de systématique établi en vue de faciliter la détermination des espèces et variétés d'un groupe de Coléoptères ou d'Hyménoptères »... « de préférence attribué à un ouvrage tenant compte de la nomenclature des variétés »[1] ; le prix Réaumur décerné à un travail de biologie et le prix Passet à un ouvrage d'entomologie traitant des larves[2],[3].

Listes sur la Société entomologique de FranceModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Notice du Comité des travaux historiques et scientifiques.
  2. Société entomologique de France, « Prix décernés par la Société entomologique de France », sur lasef.org (consulté le 1er mars 2020).
  3. Société entomologique de France, « Palmarès des prix », sur lasef.org (consulté le 1er mars 2020).