Geoffroy II de Penthièvre

comte de Penthièvre (1120/1137-1148)

Geoffroy II de Penthièvre (mort en 1148), fils aîné du comte Étienne Ier de Penthièvre, fut comte de Penthièvre de 1120/1137 à 1148.

Geoffroy II de Penthièvre
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Décès
Père
Mère
Havise de Guincamp (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Enfants

BiographieModifier

Dès 1118, il entre en rébellion contre son père et réclame à l'avance sa part d'héritage. Le comte Étienne doit se résoudre à partager son patrimoine entre ses fils. Alain le Noir lui succède dans ses domaines en Angleterre et Geoffroy II obtient alors le Penthièvre avec les cités de Lamballe et Moncontour dont il fait ses résidences dès 1123 lorsqu'il prend le titre comtal. Quant à Henri de Trégor-Avaugour il n'assume pas de responsabilité avant son mariage en 1151[1].

Il est le constructeur du château de Moncontour et le fondateur le de l'abbaye cistercienne de Saint-Aubin des Bois, fille de l'abbaye de Bégard[2].

Le le Pape Lucius II adresse une bulle au «  comte de Bretagne Geoffroi à son frère Henri et aux barons des diocèses de Dol, Saint-Brieuc et Tréguier » afin de ramener dans l'obédience de la Métropole de Tours les principaux seigneurs des anciens diocèses suffragants de Dol [3]


Union et descendanceModifier

Geoffroy II épouse H.[avoise] fille Jean Ier de Dol et de Godehildes de Fougères[4].

NotesModifier

  1. Stéphane Morin Trégor, Goëlo, Penthièvre. Le pouvoir des Comtes de Bretagne du XIe au XIIIe siècle Presses Universitaires de Rennes & Société d'émulation des Côtes-d'Armor. Rennes 2010 (ISBN 9782753510128) p. 127-128 & 173.
  2. Les abbayes Bretonnes p. 367 à 371
  3. Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé Les Papes et les Ducs de Bretagne COOP Breizh Spézet (2000) (ISBN 284346 0778) p.  38 & note no 113
  4. Stéphane Morin op. cit., Figure 8 « Descendance simplifiée d'Etienne dils du comte Eudes » p. 123.


SourcesModifier