Ouvrir le menu principal
Gattamelata
Gattamelata.jpg
Statue équestre de Gattamelata, Piazza del Santo à Padoue en Italie, par Donatello
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Petite statue équestre de Erasmo da Narni, inspirée par la statue équestre de Donatello. Ivoire, verre, métal et bois. Œuvre légué au musée de la ville de Roubaix en 1924 par Henri Selosse, aujourd'hui conservée au musée La Piscine, Musée d'Art et d'Industrie (Roubaix)

Erasmo da Narni, dit il Gattamelata (Le Chattemite) est un condottiere italien, né à Narni, en Ombrie, vers 1370, mort à Padoue en 1443.

Sommaire

BiographieModifier

Gatta-Melati est documenté comme portant le nom de Jean de Nani Gatta-Melata. Ce condottiere vénitien s'est illustré comme capitaine-général d'armée dans la quatrième guerre contre le duc de Milan en 1438. Au titre de son mérite, les Melata furent agréés à la noblesse vénitienne. Melata termina sa vie sous les ordres de Francesco Sforza, à qui il remit en 1439 le commandement de l'armée constituée par la ligue constituée entre Venise et le pape. Il mourut en 1443 des suites d'une attaque d'apoplexie due à sa grande fatigue. Rare honneur, les vénitiens érigèrent une statue équestre à la gloire de Gatta-Melata à Padoue.

Œuvres et monumentsModifier

Donatello a érigé sa statue équestre à Padoue. Ce travail a été mené durant les années 1446 à 1453.

On attribue à Giorgione le tableau le représentant, conservé à la Galerie des Offices de Florence.

BibliographieModifier

  • Histoire de la république de Venise, Volumes 3 à 4, comte Pierre Antoine Bruno Daru, Bruxelles, 1840.([1])
  • Histoire d'Italie depuis les premiers temps jusqu'à nos jours, Volume 1, Heinrich Leo, Paris, 1841. ([2])
  • Joachim Poeschke, Reiterbilder und Wertesymbolik in der Frührenaissance – Zum Gattamelata-Monument Donatellos, in: Joachim Poeschke, Thomas Weigel, Britta Kusch-Arnhold (Hgg.), Praemium Virtutis III – Reiterstandbilder von der Antike bis zum Klassizismus. Rhema-Verlag, Münster 2008, (ISBN 978-3-930454-59-4)
  • Raphael Beuing: Reiterbilder der Frührenaissance – Monument und Memoria. Rhema-Verlag, Münster 2010, (ISBN 978-3-930454-88-4)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier