Gaston Heux

Gaston Heux, né à Bruxelles en 1879 et mort à Etterbeek en 1951, est un poète, auteur de théâtre et conférencier belge de langue française.

Gaston Heux
Biographie
Naissance
Décès
(à 72 ans)
EtterbeekVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

BiographieModifier

Professeur de lettres à l'Athénée de Bruxelles il produisit une œuvre poétique au style parnassien[1].

En son honneur, l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique a créé un important prix littéraire.

ŒuvreModifier

  • Les Ailes de gaze, Bruxelles, 1898.
  • L'Absent. Drame en un acte et en vers, Bruxelles : F. Donnay, 1900.
  • Grégoire Le Roy. Étude; monographie, Bruxelles, 1893.
  • L'Initiation douloureuse, Paris, 1924 (prix Beernaert).
  • Le Sculpteur Jenny Lorrain, Bruxelles : Savoir et beauté, 1927.
  • Symphonies et sérénades, Bruxelles, 1928.
  • Petits hommes, 1935.
  • L'Angoisse (théâtre), Braine-le-Comte : éditions de La Nervie ; Bruxelles : Impr. scientifique et littéraire.
  • La Symphonie de l'égorgeoir, Bruxelles : Editions de la revue Terre Latines, 1936 (avec un portrait de l'auteur).
  • La Conscience du quotidien : Les Glas et la vie, Bruxelles : Les Editions gauloises, 1937.
  • Le Poète Henri Galoy, Bruxelles : Editions Gauloises, 1937.
  • Le Théâtre historique du point de vue idéologique, Bruxelles : Le Thyrse, 1938.
  • La Symphonie de l'humanité, Bruxelles : Les Editions Gauloises, 1939.
  • Buchenwald, terre d'épouvante, par Maurice Germain-Lucigny Dubois ; Introduction de Gaston Heux, Bruxelles : Editions D.G.L. Copyright by Jeanne de Cœur, 1946.
  • Lalla-Rouk, Joue de Tulipe. Poème dramatique, Bruxelles (Etterbeek) : F. La Gravière, 1947.
  • Neuf symphonies militantes, Bruxelles : Claircopie, 1950.

IconographieModifier

Les Musées royaux des beaux-arts de Belgique conservent le portrait du poète Gaston Heux, œuvre du peintre Lismonde[2] daté de 1939.

La Bibliothèque royale de Belgique conserve une médaille à son effigie, œuvre de Jenny Lorrain (1867-1943)[3], frappée en 1930.

BibliographieModifier

  • Almanach de poètes belges, année 1905, Illustrations par Auguste Donnay, Bruxelles : Lacomblez, 1905.
  • Eugène De Seyn, "Heux (Gaston), dans : Dictionnaire biographique des sciences, des lettres et des arts en Belgique, Bruxelles, 1936, tome II, p. 566.

NotesModifier

  1. Maurice Gauchez : « C'est un pur, un clair, un spirituel poète parnassien d'une correction méticuleuse, il écrit dans une langue forte et sereine, et son art, fait de dignité calme et de noble simplicité, a, en dépit d'un sourire ironique et un tantinet méprisant, de très harmonieuses eurythmies » (cité par Eugène De Seyn).
  2. Description dans le catalogue des Musées royaux des beaux-arts de Belgique : « Portrait du poète Gaston Heux. Fusain sur papier marouflé sur toile. Signature et date en bas à gauche : Lismonde / 1939. Dimensions : 940 x 1140 mm (jour). Origine : Don de Mr Jean Famaey, Bruxelles, 1999 ».
  3. Description au catalogue du Cabinet des Médailles : Date 1930. Droit : légende GASTON.HEUX / JLORRAIN. Droit : Buste de Gaston Heux, de profil droit. Bronze. Poids (g) 165.55. Diamètre (mm) 110.

Liens internesModifier

Liens externesModifier