Ouvrir le menu principal

Gare de Périgueux-Saint-Georges

gare française

Périgueux-Saint-Georges
Image illustrative de l’article Gare de Périgueux-Saint-Georges
Vue générale de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Périgueux
Quartier Saint-Georges
Coordonnées géographiques 45° 10′ 42″ nord, 0° 44′ 01″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant (halte fermée)
Caractéristiques
Ligne(s) Coutras à Tulle
Voies 2
Quais 2
Altitude 97 m
Historique
Mise en service 1904
Fermeture 2017

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Périgueux-Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Périgueux-Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : Dordogne

(Voir situation sur carte : Dordogne)
Périgueux-Saint-Georges

Géolocalisation sur la carte : Périgueux

(Voir situation sur carte : Périgueux)
Périgueux-Saint-Georges

La gare de Périgueux-Saint-Georges est une ancienne gare ferroviaire française de la ligne de Coutras à Tulle, située sur le territoire de la commune de Périgueux, dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

C'était une halte de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie jusqu'en 2017 par des trains régionaux du réseau TER Nouvelle-Aquitaine.

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

Établie à 97 mètres d'altitude, la gare de Périgueux-Saint-Georges est située au point kilométrique (PK) 78,080 de la ligne de Coutras à Tulle[1], entre les gares ouvertes de Périgueux et de Niversac.

HistoireModifier

Le tronçon Périgueux – Brive est mis en service en 1860. À la suite du développement du quartier Saint-Georges, à l'est de Périgueux, un mouvement d'opinion favorable à l'établissement d'une gare voit le jour en 1865[2]. L'année suivante, le conseil municipal de Périgueux souhaite une station au Petit-Change, mais ce n'est qu'en 1899 que le projet est approuvé par le ministre des Travaux publics ; il aboutit enfin en 1904[2]. La gare porte donc le nom du quartier où elle est implantée.

Selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de cette gare s'élève à 1 045 voyageurs en 2016 et 1 686 en 2017[3]. En 2017, compte tenu de cette faible fréquentation, la fermeture de la gare est envisagée à la date du par SNCF Mobilités[4]. En effet, depuis décembre de la même année, plus aucun train ne s'y arrête ; l'ancien bâtiment voyageurs avait, quant à lui, été revendu à un artisan en 2013[5].

Galerie de photographiesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. Livre : Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, édité par La Vie du Rail en (ISBN 978-2-918758-44-0), vol. 2, p. 34.
  2. a et b Roger Vidal, Le Périgord et le rail : La Dordogne et le Paris-Orléans, t. 1, Périgueux, Éd. à compte d'auteur, , chap. 2 (« Ligne de Périgueux à Brive »), p. 342.
  3. « SNCF Open Data : Fréquentation en gares », sur data.sncf.com, traitement du [cf. l'onglet des informations] (consulté le 29 mars 2019).
  4. Émilie Delpeyrat, « L'arrêt de train menacé », Sud Ouest, édition de Périgueux, , p. 17.
  5. Pascal Faiseaux, « Gare de Périgueux St Georges : plus aucune minute d'arrêt, personne ne descend ! », sur france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine, (consulté le 29 mars 2019).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier