Gare de Motteville

gare française

La gare de Motteville est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre, située sur le territoire de la commune de Motteville, dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Motteville
Image illustrative de l’article Gare de Motteville
L'ancien bâtiment voyageurs et l'entrée de la halte.
Localisation
Pays France
Commune Motteville
Adresse Rue de la gare
76970 Motteville
Coordonnées géographiques 49° 38′ 12″ nord, 0° 50′ 59″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER Normandie
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Saint-Lazare au Havre
Montérolier - Buchy à Motteville
Motteville à Saint-Valery-en-Caux
Voies 4 (+ voies de service)
Quais 3 (dont un central)
Transit annuel 122 012 voyageurs (2015)
Altitude 145 m
Historique
Mise en service 22 mars 1847
Architecte William Tite

Elle est mise en service en 1847 par la Compagnie du chemin de fer de Rouen au Havre, avant de devenir une gare de la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest, puis de l'Administration des chemins de fer de l'État.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) du réseau TER Normandie desservie par des trains express régionaux.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 145 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Motteville est située au point kilométrique (PK) 169,708 de la ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre, entre les gares de Pavilly-Station et d'Yvetot[1].

Elle est également l'aboutissement, au PK 36,819, de la ligne de Montérolier - Buchy à Motteville, après la gare fermée de Saussay-Saint-Martin[2], et l'origine de la ligne de Motteville à Saint-Valery-en-Caux, avant la gare fermée de Grémonville. Ces deux lignes sont uniquement ouvertes au trafic marchandises.

HistoireModifier

La « station de Motteville» est mise en service le par la Compagnie du chemin de fer de Rouen au Havre, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation sa ligne en prolongement de la ligne de Paris à Rouen[3]. C'est l'une des treize stations de la ligne, située entre celles de Pavilly et d'Yvetot[4]. Elle dispose d'un bâtiment voyageurs dû à l'architecte William Tite comme toutes les autres stations de la ligne[5].

 
La gare vers 1900.

En 1855, elle intègre, comme la ligne, le réseau de la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest, laquelle est issue d'une fusion comprenant notamment les compagnies d'origine de la ligne[6].

Un projet d'agrandissement de la gare Motteville est présenté le , pour un coût estimé de 37 500 francs. Il prévoit la construction d'une remise pour une locomotive et diverses installations nouvelles[7].

Elle devient une gare de bifurcation le , lors de l'ouverture de l'exploitation de la ligne de Clères à Motteville par la Compagnie de l'Ouest[8]. La gare dispose d'une deuxième bifurcation à partir du 11 juillet 1880, jour de l'ouverture de l'exploitation de la ligne de Motteville à Saint-Valéry-en-Caux et à Cany[9].

En 2014, c'est une gare voyageurs d'intérêt local (catégorie C : moins de 100 000 voyageurs par an de 2010 à 2011), qui dispose de trois quais desservant quatre voies (d'une longueur de 242 m pour la voie 1, de 253 m pour la voie 2, de 298 m pour la voie 4 et de 248 m pour la voie 6), deux abris, et un passage souterrain[10].

En 2015, SNCF estime la fréquentation annuelle à 122 012 voyageurs[11].

 
Passage souterrain donnant accès aux quais.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Halte voyageurs SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport[12].

Une passerelle située à proximité de la gare mais hors de ses emprises, permet la traversée des voies mais non l'accès direct aux quais qui, eux, sont desservis par un passage souterrain[12].

DesserteModifier

Motteville est une halte voyageurs du réseau TER Normandie desservie par des trains express régionaux assurant les relations : Elbeuf-Saint-Aubin – Rouen – Yvetot – Le Havre[13],[14].

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos (14 places) et un parking (60 places) y sont aménagés[12].

Notes et référencesModifier

  1. Douté, 2011 : [340/3] Rouen - Le Havre, p. 132
  2. Douté, 2011 : [354] Montérolier-Buchy - Monteville, p. 134
  3. François Palau et Maguy Palau, Le rail en France : Les 80 premières lignes 1828-1851, Palau, , 217 p. (ISBN 2-9509421-0-5), « 3.16 Rouen-Le Havre et jonction Rouen Sotteville », p. 143.
  4. Joseph Morlent (ill. A. Couveley), Le chemin de fer du Havre à Rouen et à Paris : Promenade pittoresque et anecdotique, Le Havre, Imprimerie Alph. Lemale, , 137 p. (lire en ligne), Introduction : stations.
  5. Dominique Hervier (dir.), Hélène Bocard, Jean-François Belhoste, Claire Étienne et al. (préf. Bernard Toulier et Denis Woronof, photogr. Philippe Ayrault, Denis Couchaux, Philippe Fortin et al.), Inventaire général du patrimoine culturel de la France, régions Île-de-France et Haute-Normandie : De Paris à la mer, la ligne de chemin de fer Paris-Rouen-Le Havre, Paris/Inventaire général du patrimoine culturel, APPIF, coll. « Images du patrimoine » (no 239), , 152 p., 30 × 30 cm (ISBN 2-905913-46-0), « En direction du Havre », p. 101.
  6. François Caron, Les grandes compagnies de chemin de fer en France : 1823-1937, Librairie Droz, , 411 p. (ISBN 978-2-600-00942-3, lire en ligne), p. 58
  7. France, Bulletin des lois de la République française, vol. 12 à 13, Imprimerie nationale, (lire en ligne), p. 797.
  8. Annales des ponts et chaussées : Mémoires et documents relatif à l'art des constructions et au service de l'ingénieur, vol. 1, A. Dumas, (lire en ligne), partie 1, p. 98.
  9. Michel Boivin, Atlas historique et statistique de la Normandie Occidentale à l'époque contemporainre : Les communications, vol. 3, Université de Caen, centre de recherche d'histoire quantitative, , 271 p. (ISBN 978-2-912468-10-9, lire en ligne), p. 66.
  10. SNCF, « Document de référence des gares de voyageurs révisé pour l'horaire de service 2014 : Version 6 au 9 mars 2014 » [PDF], sur Réseau ferré de France, (consulté le 15 novembre 2014).
  11. SNCF Open Data, estimation de la fréquentation des gares en 2015.
  12. a b et c SNCF, « Services & Gares / Halte ferroviaire Motteville », sur http://www.ter.sncf.com/, (consulté le 15 novembre 2014).
  13. SNCF, « Rouen-Yvetot-Le Havre du 6/07 au 13/12/14 » [PDF], sur http://cdn.ter.sncf.com/, (consulté le 15 novembre 2014).
  14. SNCF, « Rouen-Barentin-Yvetot du 6/07 au 13/12/14 » [PDF], sur http://cdn.ter.sncf.com/, (consulté le 15 novembre 2014).

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-34-1).

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier



Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Le Havre Yvetot TER Normandie Pavilly-Station Rouen-Rive-Droite
Yvetot
ou terminus
Yvetot
ou terminus
TER Normandie Pavilly-Station
ou Barentin
Elbeuf-Saint-Aubin
ou Rouen-Rive-Droite