Ouvrir le menu principal

Coignières
Image illustrative de l’article Gare de Coignières
Le bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Coignières
Quartier Zone industrielle des Marais
Adresse Rue de la Gare
78310 Coignières
Coordonnées géographiques 48° 44′ 37″ nord, 1° 55′ 15″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TransilienLigne N du Transilien
Caractéristiques
Ligne(s) Paris-Montparnasse à Brest
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 518 400 voyageurs (2015)
Zone 5 (tarification Île-de-France)
Altitude 169 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Sqybus (BUS) Sqybus 423 424
Transdev Rambouillet (BUS) Transdev Rambouillet 12
Noctilien (N) N145 NOCTILIEN.png

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Coignières

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Coignières

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

(Voir situation sur carte : Yvelines)
Coignières

La gare de Coignières est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Montparnasse à Brest, située sur le territoire de la commune de Coignières, dans le département des Yvelines, en région Île-de-France.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains de la ligne N du Transilien (réseau Paris-Montparnasse).

Situation ferroviaireModifier

Établie à 169 m d'altitude, la gare de Coignières est située au point kilométrique (PK) 34,319 de la ligne de Paris-Montparnasse à Brest, entre les gares de La Verrière et des Essarts-le-Roi.

HistoireModifier

Elle est mise en service en 1902, postérieurement à l'ouverture de la voie entre la gare de Versailles-Chantiers et la gare de Chartres le 12 juillet 1849.

En 2013, environ 960 voyageurs montent quotidiennement dans une rame de la ligne N[1].

En 2015, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare est de 518 400 voyageurs[2].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare[3] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs avec guichet, d'automate Transilien, du système d'information sur les circulations des trains en temps réel, de bandes d'éveil de vigilance sur les quais et de boucles magnétiques pour personnes malentendantes.

Elle est équipée de deux quais latéraux décalés : le quai 1 dispose d'une longueur utile de 230 m pour la voie 2 et le quai 2 d'une longueur utile de 230 m pour la voie 1[4]. Le changement de quai se fait par un passage souterrain.

DesserteModifier

En 2012, la gare est desservie par des trains de la ligne N du Transilien (branche Paris - Rambouillet), à raison[5] d'un train toutes les 30 minutes, sauf aux heures de pointe où la fréquence est d'un train toutes les 15 minutes.

Le temps de trajet est d'environ 15 minutes depuis Rambouillet et de 40 minutes à 50 minutes depuis Paris-Montparnasse.

IntermodalitéModifier

La gare est desservie par les lignes 423 et 424 du réseau de bus Sqybus, par la ligne Express 12 de l'établissement Transdev de Rambouillet et, la nuit précédant les samedis, dimanches et jours fériés, par la ligne N145 du réseau Noctilien. Un parking pour les véhicules et les vélos y est aménagé[3].

Projets abondonnésModifier

Avec comme objectif principal de désenclaver la ville de Coignières, le SDRIF de septembre 2008 proposait de prolonger les missions de Saint-Quentin-en-Yvelines du RER C (branche C7) jusqu'à la gare de Coignières[6] et celles de la ligne U jusqu'à Rambouillet.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. « SNCF Open Data », sur ressources.data.sncf.com (consulté le 17 juin 2017)
  2. « Fréquentation en gares – Coignières », sur SNCF Open Data, traitement du (onglet informations) (consulté le 18 juin 2017).
  3. a et b Site SNCF Transilien, Connaître le réseau, Plans et Gares : Gare ferroviaire de Coignières lire (consulté le 29 mai 2012).
  4. Site rff.fr, Document de référence du réseau : annexe 7.1 - liste des quais, 2012 p. 20/90 lire (consulté le 29 mai 2012).
  5. Site SNCF Transilien, Fiches horaires, Réseau Paris Montparnasse lire (consulté le 29 mai 2012).
  6. Site du Stif, Réunion du comité de ligne du RER C du 16/12/2009 lire (consulté le 29 mai 2012).

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Rambouillet Les Essarts-le-Roi     La Verrière Paris-Montparnasse