Gare de Béthune-Rivage

Ne doit pas être confondu avec Gare de Béthune.

Béthune-Rivage
Image illustrative de l’article Gare de Béthune-Rivage
Vue, en 2016, des voies désaffectées menant au site de Béthune-Rivage.
Localisation
Pays France
Commune Béthune
Coordonnées géographiques 50° 31′ 59″ nord, 2° 38′ 55″ est
Caractéristiques
Ligne(s) Fives à Abbeville
Altitude 21 m
Historique
Mise en service 1865
Fermeture (Date inconnue)
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Béthune-Rivage
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Béthune-Rivage
Géolocalisation sur la carte : Pas-de-Calais
(Voir situation sur carte : Pas-de-Calais)
Béthune-Rivage

La gare de Béthune-Rivage est une ancienne gare ferroviaire française de la ligne de Fives à Abbeville, située sur le territoire de la commune de Béthune, dans le département du Pas-de-Calais, en région Hauts-de-France.

C'était une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF).

Situation ferroviaireModifier

Établie à 21 mètres d'altitude, la gare de Béthune-Rivage est située au point kilométrique (PK) 39,358, sur le tracé initial de l'actuelle ligne de Fives à Abbeville, après la gare ouverte de Beuvry (Pas-de-Calais). Cette ligne passe désormais par la gare de Béthune ; le tracé originel, en impasse, est devenu un embranchement dont l'exploitation a été arrêtée.

HistoireModifier

La Compagnie des chemins de fer du Nord ouvre en 1865 une liaison entre Béthune et Lille ; ce terminus béthunois se situe dans le quartier du Beau-Marais et porte le nom de « gare du Rivage ». Il existe alors, depuis quatre ans, une autre gare, celle de la « Basse Ville », créée par la Compagnie des mines de Béthune, permettant de voyager entre Arras et Hazebrouck. Ces deux gares sont reliées en 1877, année qui voit la Compagnie du Nord devenir propriétaire des deux sites. La gare de Rivage est fermée puis disparaît par la suite, l'autre gare étant depuis lors connue sous le nom de « gare de Béthune[1] ».

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier