Ouvrir le menu principal

Gare d'Argy

gare ferroviaire française

Argy
Image illustrative de l’article Gare d'Argy
Le bâtiment voyageurs.
Localisation
Pays France
Commune Argy
Quartier La Grillauderie
Adresse Route de la Gare
36500 Argy
Coordonnées géographiques 46° 56′ 20″ nord, 1° 26′ 27″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Syndicat intercommunal
Exploitant SABA
Services Train du Bas-Berry
Caractéristiques
Ligne(s) Salbris au Blanc
Voies 3
Quais 2
Altitude 124 m
Historique
Mise en service
Fermeture (voyageurs)
(marchandises)
Protection  Inscrit MH (1993)

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Argy

Géolocalisation sur la carte : Centre-Val de Loire

(Voir situation sur carte : Centre-Val de Loire)
Argy

Géolocalisation sur la carte : Indre

(Voir situation sur carte : Indre)
Argy

La gare d'Argy est une gare ferroviaire française, de la ligne de Salbris au Blanc, située sur le territoire de la commune d'Argy[1], dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

C'est une gare de la Société pour l’Animation du Blanc Argent (SABA) desservie par la ligne touristique du Train du Bas-Berry.

Situation ferroviaireModifier

Établie à 124 m d'altitude, la gare d'Argy est située au point kilométrique (PK) 273,000 de la ligne de Salbris au Blanc, entre les gares de Pellevoisin (autrefois, avant Pellevoisin, se trouvait la halte de Juscop) et de Buzançais (gare aujourd’hui fermée).

HistoireModifier

La gare d'Argy est construite dans le style « Blanc-Argent », avec un bâtiment voyageur et une halle accolée. Sa mise en service intervient probablement vers 1902, peu après la livraison de l'infrastructure de la ligne, entre la gare d'Écueillé et la gare du Blanc, le [2].

Article détaillé : Chemin de fer du Blanc-Argent.

Elle est fermée au service voyageurs avec le passage du dernier autorail, le , sur la section Luçay-le-Mâle à Buzançais. Cette même section étant fermée au service marchandises, le .

Du fait de l'existence d'un projet d'exploitation touristique, l'ensemble de la ligne entre Luçay-le-Mâle et Argy fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques, depuis le [3]. Ce classement partiel concerne notamment les éléments extérieurs du bâtiment voyageur, la halle à marchandises accolée, le quai, une lampisterie et un puits[réf. nécessaire].

En 1995, les emprises sont achetées par un syndicat intercommunal[4], et l'exploitation ferroviaire reprend dix années plus tard en 2005.

Article détaillé : Train du Bas-Berry.

Depuis 2005, la gare est de nouveau intégrée dans une ligne de chemin de fer en activité, elle devient une des gares de la ligne du Train du Bas-Berry.

 
Vue des quais lors d'une sortie du train touristique.

Le [5], a eu lieu l'inauguration de la voie du train touristique et de la gare d'Argy rénovée après plus d'une année de travaux, financés par un pôle d'excellence rurale.

Accueillis par les bénévoles et Jacques Brisou, président de la SABA, les invités se retrouvent pour visiter les installations. On note la présence de Marthe Lardeau qui était en poste ici du début des années 1960 à la fermeture de la gare en décembre 1988, et également de personnalités, notamment : Jean-Paul Chanteguet, député ; Régis Blanchet, conseiller général ; Chantal Barreau, maire d'Argy ; Jean-Pierre Rabier, président du syndicat mixte pour la valorisation du train touristique Argy-Valençay et André Villemont, entrepreneur et ancien président de la Saba.

Après la visite des infrastructures de la gare, c'est le départ pour le voyage inaugural. L'autorail Verney X 224 attend les invités devant la gare. Confié à la SABA par son propriétaire, la SNCF, il a circulé sur le BA jusqu'en 2003, après sa livraison au dépôt de Romorantin en 1951. L'autorail récemment repeint aux couleurs de son nouvel exploitant, le Train du Bas-Berry est l'une des machines importante du réseau touristique entre Argy et Luçay-le-Mâle. Il est basé au dépôt de la gare d'Écueillé.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Elle est équipée d'un quai central et d'un quai latéral encadrant trois voies. Le changement de quai se fait par un platelage posé entre les voies (passage protégé).

DesserteModifier

Argy est uniquement desservie en saison estivale, par la ligne touristique du Train du Bas-Berry.

Service des marchandisesModifier

 
La halle et le quai à marchandises.

La section d'Argy à Buzançais a été mise à voie normale, afin de desservir une coopérative agricole, situé à proximité de la gare d'Argy. Cette section rejoint à Buzançais la ligne de Joué-lès-Tours à Châteauroux.

Notes et référencesModifier

  1. « Gare d'Argy » sur Géoportail (consulté le 5 janvier 2019).
  2. « Un peu d'histoire », sur le site non officiel du Blanc-Argent (consulté le 5 janvier 2019).
  3. Notice no PA00125357, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  4. « Un peu d’histoire », sur le site du Train du Bas-Berry (consulté le 5 janvier 2019).
  5. « La gare refaite à l'identique », La Nouvelle République du Centre-Ouest, Indre,‎ .

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus Train touristique Pellevoisin Luçay-le-Mâle