Ouvrir le menu principal
Galileo Ferraris
Galileo Ferraris.jpg
Fonction
Sénateur du Royaume d'Italie
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 49 ans)
TurinVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Leopoldina
Académie nationale des sciences (en)
Académie des sciences de TurinVoir et modifier les données sur Wikidata

Galileo Ferraris (Livorno Ferraris, 30 octobre 1847 – Turin, 7 février 1897) est un ingénieur et un scientifique italien. Il a travaillé sur les champs magnétiques tournants dans les machines électriques alimentées en courant alternatif

Théorème de FerrarisModifier

Le théorème de Ferraris démontre qu'un champ tournant peut être créé par trois bobines positionnées en arc de cercle avec un décalage de 120°, chacune alimentées par une phase d'un courant électrique triphasé[1]. La fréquence de rotation est alors égale à la fréquence de courants d'alimentation. Il démontre également que 3p bobines alimentées en triphasé et décalées de 120°/p permettent d'obtenir un champ tournant avec une fréquence de rotation f/p, f étant la fréquence des courants d'alimentation.

Notes et référencesModifier