Ouvrir le menu principal

Galette de sarrasin

type de crêpe salée à base de farine de sarrasin

La galette de sarrasin est un type de crêpe salée à base de farine de sarrasin.

Sommaire

En FranceModifier

AuvergneModifier

Le bourriol est une crêpe de blé noir très ancienne. Il est appelé "pompe" dans le nord du Cantal (Riom-ès-Montagnes, Condat-en-Féniers)

Le tourtou est une crêpe de sarrasin et de froment.

BretagneModifier

La galette de sarrasin de Haute-Bretagne est un aliment composant de nombreuses recettes cuisinées tant en crêperie qu'à la maison.

La galette complète et la galette-saucisse sont deux spécialités de garnissages de galettes.

La galette ne doit pas être confondue avec la crêpe bretonne, qui existe en Basse-Bretagne comme crêpe de sarrasin.

LimousinModifier

On y retrouve le tourtou ou "galetou", mais aussi la pompe, en Corrèze notamment.

NormandieModifier

La galette de sarrasin est aussi confectionnée en Basse-Normandie en particulier dans le bocage normand (Avranchin, Mortenais, Domfrontais, Bocage Virois et une partie du Bessin). La tuile utilisée pour faire les galettes de sarrasin est une poêle en fonte ou en airain utilisée uniquement pour cet usage. Elle possède une poignée, à la différence de la galetière bretonne ; la pâte est versée à l'aide d'une louche puis étalée par le tour de main de la cuisinière ou du cuisinier.

L'étymologie du terme galette est vraisemblablement normande. Galette est attesté au XIIIe siècle vers la même époque que le mot crêpe pour désigner une sorte de pâtisserie. Il passe pour une féminisation d'un terme galet, dérivé lui-même du mot normand gale « gâteau plat », attesté pour la première fois dans un texte de Rouen au XIIIe siècle.

En BelgiqueModifier

La bouquette est une crêpe de sarrasin, souvent garnie de raisins secs, de la région de Liège.

Au CanadaModifier

La galette de sarrasin est un mets traditionnel québécois et acadien. Elle est surtout consommée sucrée au Québec (avec de la mélasse ou du sirop d'érable par exemple), mais pas exclusivement. Certaines localités organisent des festivals de la galette, comme Louiseville ou, au Québec à Saint-Eustache, le Festival de la galette et des saveurs du terroir[1]. La ploye du Nouveau-Brunswick y est très répandue, également, dans les régions francophones.

En CoréeModifier

 
Memilbuchimgae.

Le Memil-buchimgae (en) (메밀 전병), plat traditionnel du Gangwon, est une crêpe de sarrasin, souvent fourrée.

En UkraineModifier

Les blinis y sont aussi parfois confectionnés à partir de sarrasin.

Notes et référencesModifier

  1. 33e édition du Festival de la galette et des saveurs du terroir sur le site de la ville, saint-eustache.ca.]

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Yves Goulm, « Les crêpiers bretons », Micheriou Koz, les vieux métiers de Bretagne, Kylan's, no 31,‎ (ISSN 1637-5173)
  • Benjamin Keltz, Galette-saucisse, je t'aime ! : le manuel officieux, Éditions Goater et du Coin de la rue, , 128 p. (ISBN 978-2-9542521-1-7, présentation en ligne)
  • Patrick Harismendy, « La crêpe, la galette, la saucisse (... et le tourisme) », dans L’assiette du touriste, le goût de l’authentique, Presses universitaires de Rennes & Presses universitaires François-Rabelais, 2013, p. 139‑162

Liens externesModifier