Ouvrir le menu principal

Frontière entre l'Autriche et la Hongrie

divise les territoires de l'Autriche et de la Hongrie

Frontière entre l'Autriche et la Hongrie
Caractéristiques
Délimite Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Longueur totale 366 km
Historique
Création

La frontière entre l’Autriche et la Hongrie sépare deux pays membres de l’Union européenne. Elle a été tracée en 1919 par la commission alliée « Lord » en application du dixième des « 14 points » du président américain Woodrow Wilson et en référence au « droit des peuples à disposer d'eux-mêmes », pour permettre aux « Heinzen », les habitants germanophones de l’ouest de la Hongrie (Deutsch-Westungarn) de rester autrichiens après la dislocation de l’empire austro-hongrois, délimitant ainsi le Burgenland sur une longueur de 303 km.

Toutefois, le , la ville de Ödenbourg (Sopron), capitale du Burgenland, choisit par référendum de revenir à la Hongrie, la ville d'eaux de Bad Sauerbrunn (Savanyúkút) prenant sa place comme chef-lieu : cela allongea la frontière de 63 km.

Durant la guerre froide, la République populaire de Hongrie fait partie du Bloc de l'Est, faisant de la frontière austro-hongroise une section du rideau de fer, constituée essentiellement de fossés, de barbelés électrifiés et de miradors pourvus de mitrailleuses du côté hongrois. Pendant le processus de chute des régimes communistes en Europe, les garde-frontière hongrois commencent le à démanteler cette portion du rideau de fer, accélérant ainsi l’exode vers l’Ouest des populations d’Europe de l'Est.

Ouverte le lors de l’adhésion de la Hongrie à l’espace Schengen, la frontière s’est progressivement refermée à partir de juillet 2015 en réaction à la crise migratoire en Europe.

Carte interactive de la frontière
  •      Hongrie
  •      Autriche

Article connexeModifier