Frontière entre l'Autriche et la Hongrie

divise les territoires de l'Autriche et de la Hongrie

La frontière entre l’Autriche et la Hongrie sépare ces deux pays, membres de l’Union européenne. C'est l'une des frontières intérieures de l'espace Schengen.

Frontière entre l'Autriche et la Hongrie
Carte interactive de la frontière
  • Hongrie
  • Autriche
Caractéristiques
Délimite Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Longueur totale 366 km
Historique
Création


HistoireModifier

Après la séparation de l'Autriche et de la Hongrie au moment de la dislocation de l’empire austro-hongrois, cette frontière a été tracée en 1919 par la commission alliée « Lord » en application du dixième des « 14 points » du président américain Woodrow Wilson et en référence au « droit des peuples à disposer d'eux-mêmes », pour permettre aux « Heinzen » (habitants germanophones de l’ouest de la Hongrie : la Deutsch-Westungarn) de rester autrichiens au sein de la première république d'Autriche délimitant ainsi le Burgenland sur une longueur de 303 km.

Toutefois, le , la ville de Ödenbourg (Sopron), capitale du Burgenland, choisit par référendum de revenir à la Hongrie, la ville d'eaux de Bad Sauerbrunn (Savanyúkút) prenant sa place comme chef-lieu : cela allongea la frontière de 63 km.

Durant la guerre froide, la République populaire de Hongrie fait partie du Bloc de l'Est, faisant de la frontière austro-hongroise une section du rideau de fer, constituée essentiellement de fossés, de barbelés électrifiés et de miradors pourvus de mitrailleuses du côté hongrois. Pendant le processus de chute des régimes communistes en Europe, les garde-frontière hongrois commencent le à démanteler cette portion du rideau de fer, accélérant ainsi l’exode vers l’Ouest des populations d’Europe de l'Est.

Ouverte le lors de l’adhésion de la Hongrie à l’espace Schengen, la frontière s’est progressivement refermée à partir de en réaction à la crise migratoire en Europe.

La frontière entre l’Autriche et la Hongrie dans la cultureModifier

Ödenbourg (Sopron) mise à part, la frontière tracée en 1919 n'a pas été modifiée depuis, mais elle avait alors divisé le vaste domaine de la famille princière Esterházy (jadis mécène de Joseph Haydn et de son orchestre) : le château Esterházy est en Autriche, tandis que la majeure partie des terres avec Esterháza sont en Hongrie. Ce fait a servi de trame à l'écrivain français Gérard de Villiers pour évoquer la résidence de son personnage principal Malko Linge.

Municialités frontalières et passages routiersModifier

  Autriche   Hongrie
Land District Commune Frontière Frontière Commune Comitat Région
Slovaquie
 
Burgenland
Neusiedl am See   Deutsch Jahrndorf   Rajka
(Ragendorf)
 
Győr-Moson-Sopron
(Raab-Wieselburg-Ödenburg)
Transdanubie occidentale
(Westtransdanubien)
  Nickelsdorf

  Hegyeshalom
(Straß-Sommerein)
  Mosonszolnok
(Zanegg)
  Halbturn

  Várbalog
(Haidstall)
  Andau

  Jánossomorja
(St. Johann auf dem Heideboden)


  Kapuvár
(Kobrunn)
  Tadten
  Wallern im Burgenland



  Fertőd
  Pamhagen
  Sarród
(Schrollen)
  Apetlon

L
a
c

d
e

N
e
u
s
i
e
d
l
  Sopron
(Ödenburg)
  Illmitz
Eisenstadt-Umgebung   Mörbisch am See


  Fertőrákos
(Kroisbach)
  Sankt Margarethen im Burgenland
  Siegendorf


  Sopron
(Ödenburg)
  Klingenbach
  Zagersdorf
Mattersburg   Baumgarten
  Schattendorf
  Ágfalva
(Agendorf)
  Loipersbach im Burgenland


  Sopron
(Ödenburg)
  Rohrbach bei Mattersburg
  Sieggraben
Oberpullendorf   Lackenbach
  Ritzing
  Neckenmarkt


  Harka
(Harkau)
  Deutschkreutz


  Kópháza
(Kohlbenhof)
  Nikitsch

  Pereszteg
(Pernstegen)
  Sopronkövesd
(Gissing)
  Sopronhorpács


  Zsira
(Tening)
  Lutzmannsburg

  Répcevis
(Heils)


  Peresznye
(Prössing)
 
Vas
(Eisenburg)
  Frankenau-Unterpullendorf
  Mannersdorf an der Rabnitz

  Ólmod
(Bleigraben)

  Kőszeg
(Güns)
  Lockenhaus

  Velem
(St. Veit)

  Bozsok
(Poschendorf)
Oberwart   Rechnitz


  Bucsu
(Butsching)
  Schachendorf


  Narda
(Nahring)
  Schandorf


  Felsőcsatár
(Ober-Schilding)
  Hannersdorf
  Deutsch Schützen-Eisenberg

  Vaskeresztes
(Großdorf)
  Horvátlövő
(Kroatisch Schützen)
  Pornóapáti
(Pernau)
Güssing   Bildein
  Ják
(Jaak, Sankt Georgen)


  Szentpéterfa
(Prostrum)
  Eberau
  Moschendorf

  Pinkamindszent
(Allerheiligen an der Pinka)
  Heiligenbrunn
  Vasalja
(Walschenau)
  Kemestaródfa
(Tadisdorf)
  Csákánydoroszló
(Zackersdorf-Frauendorf)
Großmürbisch


Rönök
(Rönik)
  Inzenhof



  Szentgotthárd
(St. Gotthard)
  Tschanigraben
  Inzenhof
Jennersdorf   Heiligenkreuz im Lafnitztal
  Mogersdorf
  Szakonyfalu
(Eckersdorf)


  Alsószölnök
(Unterzemming)
  Weichselbaum
  Sankt Martin an der Raab
  Felsőszölnök
(Oberzemming)
Slovénie

Article connexeModifier