Ouvrir le menu principal
Ne pas confondre avec l'acteur américain Frank Cordell (1898-1977).
Frank Cordell
Description de cette image, également commentée ci-après
Naissance
Kingston upon Thames
Angleterre, Royaume-Uni
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Décès (à 62 ans)
Hastings
Angleterre, Royaume-Uni
Profession Compositeur
Arrangeur
Chef d'orchestre
Films notables Khartoum
Opération V2
Cromwell
Séries notables Court Martial

Frank Cordell est un compositeur, arrangeur et chef d'orchestre anglais, né le à Kingston upon Thames (Grand Londres), mort le à Hastings (Sussex de l'Est).

BiographieModifier

Compositeur, arrangeur et chef d'orchestre à la BBC entre 1947 et 1955, Frank Cordell écrit notamment une musique pour la pièce radiophonique The Gay Galliard de Margaret Irwin (en) (1951, avec Valerie Hobson et John Laurie).

Puis, de 1955 à 1962, il est directeur musical au sein d'HMV Records qui publie des disques microsillon où il dirige son propre orchestre — sous l'appellation « Frank Cordell and His Orchestra » —, en particulier dans un répertoire d'arrangements qu'il réalise (ex. : Fascinating Rhythm, The Man I Love et Summertime de George Gershwin).

Enfin et à partir de 1962, désormais indépendant, il se consacre principalement à la composition.

Au cinéma, on lui doit des partitions pour deux documentaires et quatre courts métrages (dont First on the Road de Joseph Losey en 1959). Mais surtout, il écrit les musiques de quatorze longs métrages (majoritairement britanniques), le premier étant The Voice of Merrill (en) de John Gilling (1952, avec Valerie Hobson et James Robertson Justice).

Citons également Khartoum de Basil Dearden (1966, avec Charlton Heston et Laurence Olivier), Opération V2 de Boris Sagal (1969, avec David McCallum et Charles Gray) et Cromwell de Ken Hughes (1970, avec Richard Harris dans le rôle-titre et Alec Guinness). Sa dernière musique de film est pour Meurtres sous contrôle de Larry Cohen (film américain, 1976, avec Tony Lo Bianco et Deborah Raffin).

Il signe aussi une partition originale pour 2001, l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick (1968) qui ne sera pas retenue par le réalisateur (pas plus que celle de son confrère Alex North).

Le film historique Cromwell pré-cité lui vaut une nomination au Golden Globe de la meilleure musique de film et une autre à l'Oscar de la meilleure musique de film.

À la télévision, entre 1961 et 1971, Frank Cordell écrit des musiques pour deux séries documentaires, un téléfilm et deux séries de fiction (dont quatorze épisodes de Court Martial (en), 1965-1966).

En dehors de l'écran, il compose entre autres des pièces de musique légère (dont Big Ben Waltz et Rhapsody in Red), un concerto pour violoncelle, un concerto pour cor, ou encore Gestures et Patterns, pour quatuor de saxophones.

Musiques pour l'écran (sélection)Modifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Autres compositions (sélection)Modifier

  • Gestures et Patterns, deux pièces pour quatuor de saxophones
  • Interplay, pour quintette à vent
  • Concerto pour cor et orchestre
  • Concerto pour violoncelle, orchestre à cordes et percussion
  • The Gay Galliard, musique pour une pièce radiophonique
  • Music for Moderns, pour orchestre
  • Pièces de musique légère : Big Ben Waltz, For Those Who Love et Rhapsody in Red, pour orchestre

DistinctionsModifier

Liens externesModifier